ces pays où il sera plus facile de voyager en 2024


Principalement situées en Asie, plusieurs destinations assouplissent leurs conditions d’entrée aux Français en supprimant l’obligation de visa touristique, ou en simplifiant les démarches grâce au visa électronique.

Les pays qui n’exigent plus de visa

Les autorités kenyanes annoncent l’exemption de visa pour les citoyens de tous les pays du monde à partir de janvier 2024, sans toutefois indiquer de date précise. «Il ne sera plus nécessaire pour quiconque, de n’importe quel coin du monde, de supporter le fardeau de la demande de visa pour venir au Kenya », a déclaré le président William Ruto. Cette mesure s’accompagne de l’introduction d’une autorisation de voyage électronique (ETA) dont les modalités seront précisées dans les semaines à venir. Action Visas, agence spécialisée dans la délivrance de visas, conseille «d’attendre la publication des décrets officiels» et la mise en place de l’ETA avant de planifier un séjour dans le pays en début d’année.

Depuis le 1er décembre 2023, les ressortissants de six pays, dont la France, peuvent se rendre en Chine sans visa pour des séjours touristiques inférieurs à 15 jours. Cette expérimentation est prévue pour durer jusqu’au 30 novembre 2024. Une bonne nouvelle pour les amoureux de l’Empire du Milieu qui peuvent désormais passer la frontière sans faire aucune démarche, simplement en présentant leur passeport.

Pour les séjours supérieurs à 15 jours, le visa reste toujours requis. Une fois délivré, l’entrée dans le pays doit se faire dans les 90 jours et la durée du voyage ne doit pas excéder 30 jours. La prise des empreintes digitales est supprimée temporairement pour plusieurs types de visas, dont les visas touristiques. La mesure, prévue pour durer jusqu’au 31 décembre 2023, est finalement prolongée jusqu’au 31 décembre 2024.

Voir aussi :  Où partir en voyage depuis Nantes en 2020 ?
L’exemption de visa dure jusqu’au 31 décembre 2025 afin de dynamiser le tourisme en Mongolie. pikoso.kz / stock.adobe.com

Pour relancer le tourisme, la Mongolie exempte de visa les citoyens de 34 pays, dont les Français, à condition que le séjour touristique n’excède pas 30 jours. Cette mesure, annoncée en janvier 2023, reste en vigueur ces deux prochaines années et devrait prendre fin le 31 décembre 2025. Une nouvelle qui va réjouir ceux qui rêvent de visiter le désert de Gobi ou la vallée de l’Orkhon.

Les Français tout comme les citoyens de 19 autres pays devraient bientôt pouvoir se rendre en Indonésie sans visa. Ce projet, émis par le ministre du Tourisme du pays, devrait être validé dans les prochaines semaines. Le pays avait décidé de suspendre son régime d’exemption en juin 2023 en raison notamment de débordements et d’incivilités causés par des visiteurs étrangers, en particulier à Bali. Actuellement, pour entrer en Indonésie, les Français doivent débourser 31 € pour obtenir un visa électronique ou un visa à l’arrivée.

Les pays qui proposent un visa électronique

Le e-visa coûte une trentaine d’euros et permet d’accéder à la Namibie depuis les aéroports de Windhoek et Walvis Bay et le poste terrestre de Trans-Kalahari. BRUNO MAZODIER / Le Figaro Magazine

Un voyage prévu en Namibie ? Plus besoin de se rendre à l’ambassade pour sa demande de visa. Depuis septembre 2023, les démarches se font en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur et de l’Immigration : eservices.mhaiss.gov.na. «Après avoir complété un formulaire en ligne, inséré les documents nécessaires et payé une trentaine d’euros, les touristes étrangers se voient délivrer un e-visa de 3 mois pour entrer dans le pays depuis les aéroports de Windhoek et Walvis Bay, ainsi qu’au point de contrôle frontalier de Trans-Kalahari», souligne Action Visas.

Voir aussi :  J'ai Caché à Mon Mari Ce Que Je Faisais Pendant Ses Voyages D'affaires

Alors que la guerre Israël-Hamas plombe son activité touristique, la Jordanie permet désormais aux touristes de demander leur visa sur internet. «Les visiteurs qui disposent d’un passeport valide peuvent obtenir un visa en ligne depuis le site du ministère jordanien de l’Intérieur, eservices.moi.gov.jo . Il est également possible d’obtenir un visa à son arrivée à l’aéroport Queen Alia International Airport d’Amman ou au passage de n’importe quelle frontière du pays», détaille France Diplomatie, en ajoutant que «les ambassades et consulats jordaniens à l’étranger ne délivrent plus de visas». L’e-visa coûte 40 dinars jordaniens, soit environ 50 €, mais Les touristes qui achètent un « Jordan Pass » via le site bénéficient d’un visa d’entrée gratuit ainsi que de la gratuité d’accès à 43 sites touristiques jordaniens, à condition de séjourner 3 nuits au minimum en Jordanie.

Les pays où l’on peut séjourner plus longtemps

Si les Français n’avaient déjà pas besoin de visa pour se rendre au Vietnam, ils peuvent désormais y séjourner trois fois plus longtemps. En août 2023, la durée des voyages autorisés sans visa est passée de 15 à 45 jours. De quoi rallonger considérablement son itinéraire de voyage, de Hanoï à Hô Chi Minh City, en passant par Hué et la baie d’Halong.

Voir aussi :  Desireless - Voyage Voyage (Tradução)



Source link

Vous aimerez aussi...