Flaine, à jamais moderne !


Situé en front de neige de Flaine, un nouvel édifice, Alhéna MGM Hôtels & Résidences, voulu par le syndicat intercommunal.
Alhéna MGM Hôtels & Résidences / Photo presse

Adulée ou détestée, modèle singulier de l’architecture contemporaine de montagne, la station conçue par Marcel Breuer est même devenue un territoire de réflexion si l’on juge l’inauguration récente de l’hôtel Alhéna, pensé comme un héritage de l’architecte du Bauhaus.

À 55 ans, la station de Flaine n’a pas pris une ride. Symbole de l’utopie des Trente Glorieuses, l’architecture conçue par Marcel Breuer, figure du Bauhaus, à la demande du couple d’esthètes Sylvie et Éric Boissonnas, serait même plus que jamais dans l’air du temps. Les édi fices en béton ouvragés font toujours écho à la roche calcaire du site tandis que la circulation quasi skis aux pieds et surtout l’absence de voitures sont à jamais un gage de durabilité. Alors il y a ceux qui adorent séjourner dans ce modèle de modernité pour sillonner les 120 km de pistes déployées entre dalles ciselées de lapiaz et massif forestier, et les autres qui à l’inverse détestent… abhorrant l’idée même du béton et des immeubles de hauteur en montagne. D’ailleurs, après que les Boissonnas se sont retirés de la gestion de la station en 1989, des projets immobiliers ont bien failli faire partir Flaine vers d’autres desseins stylistiques, pour ainsi dire ceux du pastiche montagnard avec son style « néotradi » du vrai-faux.

“Une nouvelle valeur stylistique”

Alhéna MGM Hôtels & Résidences
Duncan Blackmore

Mais depuis une dizaine d’années, les pouvoirs publics semblent avoir repris la mesure du formidable patrimoine laissé en héritage. Un nouvel édifice, Alhéna MGM Hôtels & Résidences (1), voulu par le syndicat intercommunal de Flaine, vient renforcer le dispositif touristique dans le respect de l’existant. « Flaine a été conçue tel un projet fini dans lequel il pouvait être difficile de créer des extensions. Les trois bâtiments d’Alhéna disposés à la suite d’une série de constructions originelles du front de neige créent le dialogue avec l’existant. Pour autant ils apportent une nouvelle valeur stylistique, avec l’emploi du verre et du métal qui se distinguent sans “perturber” l’œil du skieur évoluant sur le domaine », souligne l’architecte Guillaume Relier, fin connaisseur de la station.

Voir aussi :  à l’Île Maurice, le désastre Belal n’a pas fait éclater la bulle du tourisme
Le Terminal Neige Totem (3), dont les intérieurs jouent la carte moderniste.
Picasa / Picasa

Déjà en 2013, il a travaillé sur la résidence Le Centaure, premier nouvel immeuble du Forum (centre de la station), puis rénové des bâtiments parmi lesquels deux hôtels à l’abandon (Totem et Gradins Gris) pour n’en créer qu’un, le Terminal Neige Totem (3), dont les intérieurs jouent la carte moderniste : vastes espaces communs dépouillés et aménagés de mobilier vintage (Breuer, Bertoia, Knoll…), et même une suite sixties agrémentée de l’une des cinq cheminées monumentales dessinées par Breuer. Ce regain d’intérêt pour le design « vingtiémiste », certains particuliers le revendiquent également en proposant à la location des biens à la facture quasi authentique. « Un client parisien nous a sollicités pour remettre à plat deux appartements transformés avec le temps. Soit rendre les structures béton apparentes et aménager les espaces d’un mobilier d’époque chiné selon les modèles établis par Sylvie Boissonnas », explique l’architecte Agathe Lavaud, de l’agence Volta. Gageons qu’un jour prochain l’UCPA et MMV, installés dans les murs des hôtels historiques, seront touchés par cette même volonté de renouer avec la modernité montagnarde !


Carnet de route

SE RENSEIGNER auprès de l’office de tourisme de Flaine (Flaine.com ).

Y ALLER en TGV (Sncf-connect.com ) qui dessert Paris-Cluses (possibilité de train de nuit), puis emprunter un bus (Altibus.com ), environ 200 € A/R.

SÉJOURNER à l’Alhéna MGM Hôtels & Résidences (Mgm-hotels-residences.com ), à partir de 183 € la chambre double hors petit déjeuner (24 €), ou au Terminal NeigeTotem (Terminalneigetotem.com ), à partir de 210 € en chambre double.

SE RESTAURER Compter 20-30 € pour un déjeuner à La Joyeuse Flainoise (Lajoyeuseflainoise.fr ), 40-50 € pour un dîner au Bauhaus (Restaurant-bauhaus-flaine.com ), ou encore 46 € pour le buffet dînatoire du Totem.

Voir aussi :  Aérien : United lance un vol direct entre Nice et New York

SKIER Forfait à partir de 53 € la journée (Flaine.com/tarifs-forfaits-ski).



Source link

Vous aimerez aussi...