Les nouveaux plans du Titanic II dévoilés, dix ans après une première annonce


Le milliardaire australien Clive Palmer a de nouveau dévoilé des plans en 3D du Titanic II, qu’il veut réplique fidèle du navire coulé en 1912.

« Que le voyage commence ». C’est en ces mots que l’Australien Clive Palmer a relancé son très extravagant projet de construction du Titanic II. Presque dix ans jour pour jour après sa première annonce, le milliardaire a dévoilé lors d’une conférence de presse organisée dans une salle de l’Opéra de Sydney plusieurs plans en 3D du navire. Le voyage inaugural est prévu pour 2027. Il doit reproduire celui du paquebot originel et relier Southampton à New York.

À tout juste 70 ans dans quelques jours, le magnat de l’industrie minière propriétaire de nombreux complexes hôteliers l’a confirmé dans un communiqué : la construction de cette incroyable réplique pourra commencer en début d’année prochaine. Le Titanic II doit peser près de 56.000 tonnes et se veut le « navire de l’amour et du summum du style et du luxe ». Trois classes de passagers, comme à bord du transatlantique originel, sont prévues. Les neuf ponts, la configuration et les intérieurs du paquebot seront, eux, similaires à ceux du navire qui a coulé en 1912 après avoir heurté un iceberg. 2200 passagers et membres de l’équipage étaient alors à bord. Environ 1500 ont perdu la vie.

Mais le lancement de la construction va sûrement devoir attendre : Clive Palmer a reconnu ne pas avoir encore trouvé de chantier naval. Derrière l’ouvrage : l’une des sociétés du milliardaire, Blue Star Line. Dans son communiqué, l’entreprise assure que le projet bénéficie toujours du soutien de Deltamarin, société finlandaise de conception de navires et d’ingénierie maritime.

Voir aussi :  Voyage d'étude/Study trip - Thaïlande (septembre 2017)

Jusqu’à 1 milliard de dollars de travaux

De premiers plans avaient été dévoilés par Clive Palmer en 2012.
THE BLUE STAR LINE / AFP

Du reste, la conférence de presse ressemblait de très près à celle tenue par Clive Palmer il y a dix ans, presque jour pour jour, au Ritz à Londres. L’événement avait alors lancé le coup d’envoi de travaux stoppés trois ans plus tard, en 2015. En 2018, l’homme d’affaires australien assurait encore que son paquebot prendrait la mer en 2022. Pour lui, le report de l’inauguration est dû à la pandémie de Covid-19.

Clive Palmer, également homme politique conservateur (il a fondé en 2013 son propre parti d’extrême droite, le Parti unifié d’Australie, NDLR), a affirmé disposer des moyens nécessaires au financement du Titanic II. La construction du navire devrait coûter entre 500 millions et 1 milliard de dollars d’après lui. « C’est bien plus amusant de construire le Titanic que de rester assis à la maison et compter mon argent. » a-t-il ajouté. Les appels d’offres du chantier naval ne seront pas lancés avant juin 2024 – pour une signature des contrats prévue fin décembre.

Avant lui, d’autres ont voulu s’attaquer au légendaire paquebot réputé insubmersible et en construire des répliques – notamment après le succès du film Titanic de James Cameron. Cela a notamment été le cas de Sarel Gous, avec un projet Replica Titanic, abandonné en 2006. Reste à voir si le navire de Clive Palmer prendra, lui, la mer.



Source link

Vous aimerez aussi...