Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères


Formalités d’entrée et de séjour

Courts séjours

Les ressortissants français souhaitant séjourner moins de 3 mois à Maurice ne sont pas soumis à une obligation de visa. Un tampon autorisant l’entrée sur le territoire est apposé à l’arrivée sur le passeport par les services d’immigration. Les voyageurs doivent être en possession d’un passeport valide pour toute la durée du séjour et d’un billet retour. Des justificatifs attestant du lieu de séjour et de la capacité financière (100 USD par jour) peuvent aussi être exigés.

La durée du séjour accordée (maximum de 3 mois) est à la discrétion des autorités chargées de l’immigration. Elle peut être réduite, notamment dans le cas d’un séjour chez l’habitant.

Cette autorisation d’entrée sur le territoire ne permet en aucun cas la pratique d’une activité commerciale ou professionnelle. Pour les séjours d’une durée supérieure à 3 mois ou ayant un objectif professionnel, une demande de permis de travail et/ou de permis de séjour doit être formulée, avant le départ, auprès du Passport and Immigration Office.

Pour un stage ou un séjour de formation, il reste nécessaire de formuler une demande de visa avant le départ. Les démarches sont en principe à la charge de l’institution ou de l’entreprise d’accueil.

Pour plus d’informations sur les modalités d’entrée et les documents à fournir, consulter le site du ministère de l’Intérieur, du Passport and Immigration Office ou prenez l’attache de la représentation mauricienne la plus proche de votre lieu de résidence.

Validité du passeport

Les autorités de police mauriciennes contrôlent systématiquement à l’entrée sur le territoire les passeports des ressortissants étrangers. Toute personne en possession d’un passeport déclaré perdu, volé ou dont la date de validité est dépassée se verra interdite d’entrée sur le territoire.

Voir aussi :  Enquête : Quelles sont les destinations les plus populaires pour 2024 ?

Stagiaires

Pour entrer à Maurice, les stagiaires (stage en entreprise, stage d’études…) doivent être impérativement munis d’un visa obtenu préalablement à leur arrivée auprès des autorités consulaires mauriciennes compétentes de leur lieu de résidence. Cette obligation vaut pour tout type de stage, y compris pour une durée inférieure à trois mois. Les démarches sont en principe à la charge de l’institution ou de l’entreprise d’accueil.

Restrictions sanitaires à l’entrée sur le territoire

La République de Maurice est extrêmement vigilante et réactive en cas d’alerte pandémique. Il est possible que les visiteurs en provenance directe ou indirecte de pays touchés par une épidémie puissent se voir refuser l’entrée sur le territoire, placer en quarantaine ou faire l’objet de contrôles sanitaires (à domicile) dans les jours suivant leur entrée à Maurice. En tout état de cause, un questionnaire sur l’état de santé devra être remis aux services d’immigration à l’entrée sur le territoire.

Règlementation douanière

Importation de biens

L’importation de feuilles de papier à rouler le tabac et de spray lacrymogène est prohibée et passible d’une amende et d’une expulsion du territoire.

L’importation de cigarettes électroniques est réservée à un usage personnel et limitée à un seul appareil et 50 ml de liquide par mois et par utilisateur. L’envoi par voie postale est interdit.

Il est interdit d’importer des armes, y compris de petit calibre, pour le tir sportif et même sous forme de jouet.

Importation d’animaux domestiques

L’importation d’animaux domestiques est strictement réglementée. Tous les animaux doivent être déclarés dès leur arrivée. L’entrée sur le territoire mauricien se fait à condition que l’animal soit détenteur d’un certificat délivré par les autorités vétérinaires du pays d’origine, en conformité avec les licences d’importation. Sans ces documents réglementaires, l’animal est réexpédié aux frais du propriétaire.

Voir aussi :  ✅ Denis Brogniart : comment il a séduit sa femme Hortense grâce à Koh-Lanta

A leur arrivée, les animaux domestiques sont mis en quarantaine pour un mois.

Dans une démarche de prévention de la rage, les autorités mauriciennes imposent un deuxième titrage sérique trois mois après le premier.

Pour plus d’informations, prendre l’attache de la division des services vétérinaires :

Importation de plantes et autres produits végétaux

L’importation de certaines plantes et autres produits végétaux est soumise à une autorisation spéciale. Il est impératif de faire une demande de permis d’importation auprès du Food and Agricultural Research & Extension Institute. Ces produits doivent être déclarés à l’arrivée, au moment du passage des douanes.

Exportation de produits d’origine animale vers la France ou l’Union européenne

Des foyers de fièvre aphteuse ont été détectés sur les îles de Rodrigues et Maurice. Cette maladie virale n’est pas transmissible à l’homme mais est extrêmement contagieuse pour les animaux d’élevage. Elle peut toucher tous les animaux à onglons (bovins, moutons, chèvres, porcs et espèces sauvages apparentées).

En conséquence, l’exportation depuis Maurice de certains produits d’origine animale est formellement interdite vers la France ou tout autre pays de l’Union européenne. Il convient de se renseigner dans les zones aéroportuaires à Maurice, avant le retour en France.

Les contrevenants s’exposent à la confiscation de la marchandise prohibée et à des poursuites pénales punissables de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Dans certains cas, ces peines peuvent être portées à 10 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.



Source link

Vous aimerez aussi...