quand et comment visiter ce désert unique en Europe


À 70 km seulement des Pyrénées, les Bardenas Reales, une zone semi-désertique de près de 42 000 hectares, trouent la verte Navarre. Au nord de l’Espagne, ce parc naturel qui se parcourt en voiture, à vélo ou en randonnée, offre une expérience saisissante entre plaines arides, forêts de pins d’Alep et falaises déstructurées par l’érosion.

Un décor venu d’ailleurs. Un désert qui surgit, inattendu, à 70 km à peine au sud des Pyrénées, à cheval entre la verte Navarre et l’Aragon, au nord de l’Espagne : bienvenue dans la zone semi-désertique des Bardenas Reales. Patrimoine des rois de Navarre dès le IXe siècle, comme l’indique Reales, ses près de 42 000 hectares classés parc naturel, occupés en partie par une zone militaire, sont accessibles en voiture depuis Saragosse, à 100 km de là, après la sortie Tudela.

Un paysage de Far West apparaît dès la première piste. Un canyon se dessine en contrebas du fameux Castildetierra, cette cheminée de fée devenue l’emblème du parc. En descendant dans le ravin Barranco de las Cortinas, la terre aride craquelle sous les pas, la réverbération du soleil s’intensifie, les plantes se raréfient. Ce territoire d’une superficie presque équivalente à Andorre est divisé en trois zones. Au centre la Bardena Blanca au sol blanchâtre désertique gansé de collines couronnées de pierres appelées «cabezos». El Plano au nord du parc est une terrasse alluviale cultivée. Au Sud, La Plana de la Negra se distingue par la présence de pins et sa terre foncée ponctuée de collines aux sommets plats. Un faux air de la vallée de Colca au Pérou…

Carte du désert des Bardenas reales

Comment parcourir les Bardenas Reales en voiture ?

Le sommet d’El Rallon, qui s’élève à un peu moins de 500 m). Cette montagne d’argile se parcourt en randonnée. Poliki

Une route de 34 kilomètres entourant le lieu-dit «polygone de tir» (zone militaire) permet de découvrir en voiture la spectaculaire partie désertique. Au milieu des plaines jaunies émergent des falaises et des massifs sculptés de draperies colorées.

Comme son nom l’indique, une caserne militaire et des centres de tirs réservés à l’armée sont au centre de ce paysage. Des survols d’avions de chasse viennent régulièrement troubler le vol de faucons vautours… c’est le paradoxe de cet espace naturel protégé mais n’altère en rien la beauté du paysage.

Voir aussi :  www objectifthailande com

En dépassant la caserne militaire qui a servi de décor au film Cartel de Ridley Scott, les collines striées d’argile, de gypse et de grès el Rallon et de la Pisquerra (ou Piskerra) apparaissent majestueuses pour finalement disparaître au milieu de crêtes chapeautées de pierres et des montagnes d’argile boursouflées.

Comment découvrir Las Bardenas à vélo ?

Neuf routes balisées sillonnent le déserte de Las Bardenas. Patxi Uriz

Ce désert est un paradis pour les cyclistes : neuf routes balisées sillonnent le parc. En commençant au Sud, la dénivellation est plus forte jusqu’à s’adoucir vers les terres arides ponctuées d’armoises et se terminer sur le plateau d’El Paso, haut lieu de passage migratoire des oiseaux. Le parcours n’est pas de tout repos car les pistes sont jalonnées de cailloux mais la difficulté est vite oubliée face à la variété des paysages. Il suffit d’une journée pour passer d’une forêt de pins à un éperon rocheux plongeant sur une plaine désertique. De passages à guets en descentes de ravins, le parcours est sportif et le décor à la hauteur des attentes. Une merveille géologique star de la série Games of Thrones.

Montée avec le Castildetierra, emblème de Las Bardenas, en perspective. Patxi Uriz

Où faire une randonnée ?

Avec plus de 700 kilomètres de chemins, le parc offre une variété infinie de balades mais seulement deux parcours sont balisés. Le manque d’indication, les zones argileuses inondables, les secteurs protégés réservés à la nidification des oiseaux et les terrains militaires interdits n’incitent pas à l’aventure pédestre à moins de faire appel à un guide.

Pour humer la garrigue et ses bouquets de romarin, cap dans le sud du parc en direction de la Peña del Fraile à côté du village de Fustiñana. Au cœur de la réserve naturelle de Caidas de la Negra, les paysages de steppe alternent avec un relief lunaire ponctué de cratères sombres. La balade de cinq kilomètres en direction du sommet del Fraile longe une falaise aux formes torturées. Dans le ciel, des rapaces observent le promeneur.

Voir aussi :  Pratique : Passage à l'heure d'été ce week-end
Seuls deux parcours sont balisés. Mieux vaut prendre un guide. Gérard Defay

Quand visiter le désert de Las Bardenas?

Même si les saisons ne sont plus aussi marquées par le changement climatique, la partie désertique reste très chaude en été et glaciale en hiver. À partir du mois de juin, les guides conseillent de faire la visite dès 8 h jusqu’à 13 heures. Les mois de janvier, février, mars, octobre réservent de belles journées et la fréquentation est raisonnable. Évitez les semaines de vacances espagnoles et françaises car la frontière est proche.

Comment organiser sa visite ?

En arrivant dans le parc, passez au centre d’information. Ils vous délivrent une carte (bien mieux que le GPS) et vous indiquent précisément où vous pouvez aller. Beaucoup de sites internet ne sont pas fiables. Il n’y a pratiquement pas d’indication au cœur du parc et le secteur militaire est totalement interdit.

9 parcours cyclistes sont autorisés. Il est conseillé de prendre un guide (la compagnie de guides des Bardenas est expérimentée compter 50€/ personne pour 3 heures en VTT http://turismobardenas.com/ Parcours pédestre en français). Les parcours VTT (conseillés vu l’état des pistes) sont indiqués par un panneau orange.

Seulement 2 parcours pédestres sont répertoriés (barranco de las Cortinas 3 km et El Fraile 4,6 km). Suivez les points verts sur les poteaux. N’hésitez pas à aller jusqu’au sommet d’El Fraile même si les indications manquent.

Horaires du parc: Ouvert à 8h, le parc ferme 1h avant le coucher du soleil. Il est interdit de dormir dans le parc www.bardenasreales

Dans quels hôtels dormir pour visiter Las Bardenas ?

Cuevas de las Bardenas . À Valtierra à proximité du parc, plusieurs petites maisons troglodytes offrent un hébergement insolite très pratique pour les familles et les groupes Elles possèdent chacunes plusieurs chambres et une terrasse. Calle de los Palomares 48, Valtierra

Aire de Bardenas . C’est l’hôtel incontournable situé à la frontière du parc des Bardenas. Merveilleusement intégrés dans la nature, la plupart des cubes-chambres de l’hôtel disposent d’une vue imprenable sur le parc (même si ce n’est pas le lieu le plus spectaculaire des Bardenas). Des chambres bulles permettent d’observer le ciel étoilé. Carretera de Ejea, NA-125, km. 1,5 Tudela

Où s’attabler ?

Casa Lola. Dans la magnifique ville de Tudela à proximité du Parc, les restaurants sont nombreux. Dans cette ancienne cave cidricole, Carlos le patron fan de sport fait aussi la promotion des produits locaux. À la carte, de délicieuses recettes ancestrales revisitées. www.restaurantecasalola.es calle Mercadal 26, Tudela

Quels sont les plus beaux points de vue de Las Bardenas ?

Cabezo de Castildetierra: sur la route du polygone militaire.

Voir aussi :  Insolite : un homme s'échappe d'une voiture de la gendarmerie

Los tres hermanos: montagne à 3 têtes située sur la route motorisée.

Pisquerra: Une partie très sauvage que l’on découvre depuis un mirador sur la route partant de la route du polygone militaire en direction d’el Paso

Mirador de las Bardenas: à 200 mètres du centre d’information. Le parc à vos pieds.

Cabezo de las Cortinillas: montez les 200 marches par un escalier en béton (partiellement détruit au sommet. Soyez très vigilant!).

Ermitage de Nuestra Señora del Yugo : c’est le seul endroit à la limite du parc où il est possible de voir le coucher de soleil (rappelons que les visiteurs doivent quitter le parc une heure avant le coucher de soleil).

Comment venir au désert de Las Bardenas ?

En avion en direction de Barcelone puis compter 4h d’autoroute sans péage/ Depuis Saragosse compter 1h de route. Depuis la France, deux heures trente de route depuis Saint-Jean-Pied-de-Port. Une voiture est indispensable pour visiter le parc.



Source link

Vous aimerez aussi...