ski familial et haut perché


ALPES DU NORD – La station de haute Tarentaise, sportive et familiale, offre un domaine skiable de premier plan, relié à Paradiski. Et met aussi l’accent sur son offre hors ski.

L’histoire des Arcs débute comme un conte de fées. « Un petit pâtre appelé Robert Blanc rêve que, dans les alpages qui entourent la ferme paternelle, on construit une station de sports d’hiver. Il y pense avec passion et lorsque, plus tard, devenu moniteur de ski à Courchevel , il expose ses projets patiemment élaborés à M. Roger Godino , polytechnicien, le miracle se produit. L’homme d’affaires, qui s’occupe d’implantation d’usines en Afrique, l’écoute ; plus encore, il fait procéder à des études (enneigement, ensoleillement, faune, microclimat) et conclut que les Arcs réunissent tous les atouts pour devenir une station de ski. Le conte de fées, à partir de 1961, devient réalité ; le rêve se métamorphose en une entreprise rationalisée, strictement gérée. Mais que seront les Arcs une fois la station terminée ? »

C’est ainsi que la journaliste Agnès Lamoureux décrivait la station dans l’édition du 30 janvier 1970 du Figaro. Un pari osé et un groupe d’architectes et designers coaché par Charlotte Perriand qui s’en est donné à cœur joie à 1600 m d’altitude, imaginant des bâtiments aux formes étranges, aménagés en mini-appartements de 30 m2 où l’on s’entassait joyeusement le temps des vacances. Un demi-siècle plus tard, quatre villages ont finalement poussé en étages : Arc 1600 (l’historique, ouvert à Noël 1968), Arc 1800 (en 1974), Arc 2000 (en 1979), puis Arc 1950 (en 2003).

Les Arcs : une station, quatre villages

La Cascade est le second immeuble résidentiel (140 logements) construit à Arc 1600, en 1969. 2Agence Merci / Photo presse

Arc 1600, l’étage historique

Le village d’Arc 1600 est le point central de ralliement entre les différents sites d’altitude et Bourg-Saint-Maurice et c’est également le lieu de prédilection des familles. La station qui bénéficie du label «Architecture Contemporaine Remarquable», attribué depuis 2003 par le ministère de la Culture, organise toutes les semaines des visites (gratuites) en compagnie d’un guide conférencier.

Arc 1800, le front de neige

Situé en lisière de forêt et véritable balcon sur la vallée de Haute Tarentaise, Arc 1800 est un concentré d’activités. Avec ses quatre « quartiers Â» piétons (Charvet, Charmettoger, Les Villards et Chantel), c’est également le site le plus animé des Arcs, qui compte le plus de commerces, d’activités et de services.

Arc 1950, village unique sur les pistes

Arc 1950, un village totalement piétonnier en été et intégralement accessible skis aux pieds en hiver. Yan Bernard-Guilbaud / Le Figaro

Ce village piétonnier est l’œuvre d’Intrawest, une société canadienne qui possède notamment une dizaine de stations de montagne en Amérique du Nord. Directement importé d’outre-Atlantique, ce concept très haut de gamme avec des résidences de tourisme 5 étoiles s’inspire de l’architecture des vieux villages savoyards… Avec un petit côté Disneyland. Unique et pas désagréable.

Arc 2000, pour les plus sportifs

Située à quelques encablures d’Arc 1950, avec sa liaison en télécabine le Cabriolet, Arc 2000 offre un accès direct aux pistes et au massif de l’aiguille Rouge culminant à 3226 m. Sa construction a été confiée à l’architecte Bernard Taillefer, chargé de composer un ensemble d’hébergements autour de la butte du Varet. Arc 2000 est haut lieu du freeride, tout en étant accessible à tous les niveaux de glisse.

La station

Ouvert en 1989 en gare de Bourg-Saint-Maurice, le funiculaire Les Arcs’ Express s’est doté de nouvelles rames à l’été 2019.Une fois à Arc 1600, des navettes gratuites relient toutes les 20 minutes Arc 1800, Arc 1850 et Arc 2000. Raj Bundhoo / Photo presse

En 2022, le domaine skiable Les Arcs / Peisey-Vallandry s’étend sur 200 km de pistes, sur les 425 km que compte le domaine Paradiski (Les Arcs / Peisey-Vallandry et La Plagne). De l’aiguille Rouge à l’aiguille des Glaciers, à cheval sur trois massifs (le Mont Blanc, la Vanoise, le Beaufortain), le terrain de jeu offre des possibilités infinies, avec 70% du domaine skiable perché au-dessus de 2000 m d’altitude.

Aux portes de Bourg-Saint-Maurice et au nord du Parc National de la Vanoise, Arc 1600 donc est le point de départ pour les autres villages. Le concept de station sans voiture, colonne vertébrale des Arcs, demeure plus que jamais d’actualité avec la recherche de vacances au bilan carbone responsable. En décembre 2020, elle est devenue la première station savoyarde à décrocher la certification « Flocon Vert Â» garantissant l’engagement durable des destinations touristiques de montagne. Le funiculaire, reliant Bourg-Saint-Maurice aux Arcs, en 7 minutes est un vrai gage de qualité. Et cet hiver, un aller-retour est offert à toutes les personnes venant aux Arcs – Bourg-Saint-Maurice en train. Ce funiculaire est d’ailleurs en train d’être transformé en transport public pour tous, avec un coût réduit (5 € l’aller/retour), des horaires étendus (jusqu’à 21 heures) et une nocturne jusqu’à 23 heures le jeudi.

Voir aussi :  48h avant le confinement en Thaïlande.

À VOIR, À FAIRE CET HIVER

À l’arrivée de la nouvelle télécabine de Vallandry, les trois réservées aux skieurs débutants et le nouvel espace muséographique dédié à la faune de montagne. Elliot Gieu / Peisey-Vallandry

Les Arcs / Peisey-Vallandry fait partie des stations pilotes dans le cadre du programme Birdski, mené en partenariat avec le Parc National de la Vanoise. C’est le seul domaine des Alpes du nord où les populations de tétras-lyre augmentent. Et pour sensibiliser les plus jeunes, un nouveau Muséum des Animaux de Montagne (accès libre à Vallandry) présente une trentaine d’espèces de la faune locale. Mais si la faune, les forêts, les cascades, les falaises, les lacs et les reliefs en font un site de toute beauté, la station est avant tout une destination sportive familiale de référence. Les vacanciers qui aiment le grand ski tout en souhaitant bénéficier d’un encadrement adapté pour initier leurs enfants, seront ravis de découvrir cette saison un nouvel espace ludique.

Installée en lieu et place de l’ancien télésiège de Vallandry, la nouvelle télécabine accède à 2138 m d’altitude en seulement six minutes. Yan Bernard-Guilbaud / Le Figaro

Installée en lieu et place de l’ancien télésiège de Vallandry, une télécabine très confortable de dix places assises, permet depuis le front de neige à 1600 m d’accéder à 2138 m d’altitude en seulement six minutes. À l’arrivée, trois nouvelles zones ont été aménagées : « Premières Glisses Â», « Premiers Virages Â» et « Premières Descentes Â». Cet espace complète celui créé en 2020 à Arc 1800 et réaffirme ainsi la volonté de proposer un domaine skiable accessible au plus grand nombre et facilitateur pour l’apprentissage du ski. Enfin, connexe du domaine des Arcs, l’Espace Nordique de Peisey-Vallandry offre 43 kilomètres de pistes de ski de fond, mais aussi un stade de biathlon, des cascades de glace naturelles, du ski joëring, des balades en traîneaux tirés par des chiens… ou des rennes ! Depuis Arc 1800, on y accède très facilement avec la navette gratuite Nordic Express.

Les nouveautés de l’hiver 2021/2022 : la tyrolienne

S’envoler pour une descente vertigineuse à 130 km/h avec vue exceptionnelle sur les montagnes enneigées ? Voici l’expérience à vivre en duo ou en solo qui vous attend avec la nouvelle tyrolienne des Arcs. Unique, elle survole la piste ayant accueilli la discipline de démonstration de KL (Kilomètre Lancé) lors des Jeux olympiques d’Albertville en 1992. Adrénaline garantie.

Tarif : 55 € / descente. Une descente incluse dans le Pass Premium et -50% avec le Pass Essentiel (voir les tarifs plus bas).

Moins sensationnel mais très pratique, un nouveau «passe piéton» a été créé cette saison pour permettre d’accéder à pied au domaine via les remontées mécaniques et profiter ainsi des panoramas d’altitude, tout en bénéficiant des bons plans de la station (mini-motoneige, yooner, pistes de luge, laser game, bowling, cinéma, espaces bien-être, piscine, yoga…).

Le «Pass piéton +» : 22 € la journée ; 91 € les 6 jours.

Domaine skiable des Arcs / Peisey -Vallandry : nos pistes préférées

Au sommet de l’aiguille Rouge, une passerelle offre de contempler la beauté exceptionnelle de la chaîne des Alpes. Raj Bundhoo / Les Arcs

Si on regarde les plans des 200 km de pistes, l’offre de pistes bleues domine (55) et permet aux skieurs moyens de traverser tout le domaine. Coup de cœur pour la piste de Barmont, bleue foncée sur sa moitié supérieure, située à l’écart des grands passages, qui s’achève en douceur au village de Vallandry (accès par le télésiège de Charmettoger ou le Transarc 1er tronçon). Que les skieurs émérites se rassurent : les itinéraires en rouge (42 pistes) et noir (16) sont également nombreux. Celui à ne pas rater est incontestablement la piste noire ou rouge de l’aiguille Rouge . Une descente mythique de 7 km non-stop, qui débute sur un glacier et s’achève en forêt, au village typique de Villaroger, à 1200 m. Elle offre l’un des dénivelés les plus importants d’Europe (2026 m) et un panorama exceptionnel : avant d’enclencher les premiers virages, prenez d’ailleurs le temps d’admirer la chaîne des Alpes depuis la passerelle suspendue à 3266 mètres d’altitude… Sensations garanties.

Voir aussi :  Sloba Radanovic o Baki Prasetu , Voyage i devojci (TV KCN 03.02.2020)

Moins sportive mais plus confidentielle, la piste rouge des Arolles (accès par le télésiège Cachette) est nichée au milieu des mélèzes et épicéas, à l’écart des grands passages. À cela s’ajoutent des zones ludiques et de beaux hors-pistes. Les amateurs de sensations fortes glisseront vers le cirque de Fond Blanc (Arc 1950), où se sont déroulées deux éditions de la Red Bull Linecatcher, est accessible en marchant dix minutes depuis le haut du télésiège du Bois de l’Ours. Les hors-pistes sont visibles (quasiment tous) depuis les remontées mécaniques et donc proches du domaine skiable, ce qui offre un sentiment de sécurité incomparable. Enfin, en période plus chargée de vacances scolaires, allez passer un après-midi du côté de Peisey-Vallandry. Cette partie du domaine est très souvent plus calme et les pistes sont un vrai régal.

Deux spots instagramables du domaine

Les lettres géantes LES ARCS sont parfaites pour alimenter votre feed Instagram. Yan Bernard-Guilbaud / Le Figaro

Le Panorama de Carreley : pour les photos en fin d’après-midi devant les lettres géantes Les Arcs et la balançoire duo ; la lumière y est superbe. Juste au pied du Col des Frettes, c’est l’endroit idéal pour profiter d’une vue panoramique sur les sommets environnants (Mont Blanc, Roignaix, Roche de Mio et Pierra Menta). Et si la batterie venait à manquer, des bornes de recharge sont mises à disposition gratuitement.

Le Balcon sur la Vanoise : vue sur une nature préservée à la porte du Parc national de la Vanoise au sommet du télésiège du 2003. Le lieu : une terrasse contemplative en bois avec des transats ainsi que des tables de pique-nique. Parfait pour un selfie suivi d’une pause face à l’Aiguille Rousse, l’Alliet et Bellecôte.

Où dormir aux Arcs ?

À Arc 1800, au Mercure 4-étoiles, un établissement entièrement rénové quelques mois avant le début du Covid. Ses 80 chambres spacieuses et familiales jusqu’à 4 personnes (dont 11 suites pour 4 à 6 personnes) possèdent un petit salon et de nombreux espaces de rangement. Celles donnant sur la vallée possèdent toutes un balcon avec vue imprenable. Dans le lobby trônent une télécabine pour se cacher ou lire, et le mur d’escalade que les enfants grimpent à loisir avant ou après une séance de jeux dans la salle dédiée, ou de baignade dans la piscine intérieure. Côté glisse : ski shop dans l’hôtel, et emplacement face au télésiège de Charmettoger, desservant deux pistes bleues et une rouge. Chambre familiale à partir de 120 €.

Hôtel Mercure**** Les Arcs 1800, Village de Charmettoger, Les Arcs 1800, 73700 Bourg-Saint-Maurice Les Arcs. Tél. : 04 79 07 65 00.

À Arc 2000, direction le Taj-I Mah , seul hôtel cinq étoiles de la station, parfaitement situé au pied des pistes, à l’arrivée de la télécabine Le Cabriolet, ce qui lui assure un accès optimal au village d’Arc 1950. L’hôtel jouit d’une situation exceptionnelle, en plein cœur de Paradiski. L’atmosphère y est chic mais décontractée, sans faste ni fourrure et ses 48 chambres et suites aux vastes ouvertures sont confortables et modernes. On profitera des deux restaurants, du spa et de la grande piscine face aux pistes. À partir de 386 € la nuit avec le petit déjeuner.

Voir aussi :  Man Vs Wild (version Wish) en Thaïlande parodie

Hôtel Taj-I Mah, Arc 2000, Front de neige, 73700 Bourg-Saint-Maurice. Tél. : 04 79 10 34 10.

Où déjeuner (et plus) sur les pistes ?

La carte de La Folie Douce a été repensée pour s’approvisionner de manière locale et française, dans un décor chaleureux et vintage. Yan Bernard-Guilbaud / Le Figaro

À ne pas manquer, Belliou La Fumée , l’institution du Pré-Saint-Esprit, cuisine bistronomique. Tél. : 04 79 07 29 13. Le Sanglier qui fume, sur la piste de la Cachette, à Arc 1600, branché produits frais et skis vintage. Tél. : 06 03 30 41 42. tout nouveau sur le secteur de Peisey-Vallandry (au pied du télésiège Derby), La Fragola di Neve propose tout ce dont on peut rêver après une matinée sur les pistes : foccaccias maison, pâtes fraiches, charcuterie, fondue suisse… Désormais incontournable pour les amateurs de fête, musique et gourmandise, La Folie Douce , à Arc 1800. L’accès se fait à ski, à pied ou avec la télécabine des Villards (gratuite). Au menu, on retrouvera la même recette gagnante des autres établissements du groupe : 3 restaurants (La Fruitière bistronomique, La Petite Cuisine en self-service et le fast-food chic The Butcher). On y vient aussi pour des après-midi festifs en terrasse, avec DJ concerts live et show de la troupe maison, chorégraphié par Sergey Novikov, parfois ponctués de ballets aériens sur l’immense terrasse au pied des pistes. Tél. : 04 79 40 25 95.

Forfaits de ski 2021/2022 : tarifs et bons plans

Pass Classique Les Arcs / Peisey-Vallandry

Tarifs : 57 € la journée ; 285 € les 6 jours. Tarif réduit (5-12 ans et 65-74 ans) : 46 € la journée ; 228 € les 6 jours.

Pass Essentiel [*] Paradiski avec accès à La Plagne

Tarifs : 64 € la journée ; 325 € les 6 jours. Tarif réduit (5-12 ans et 65-74 ans) : 52 € la journée ; 260 € les 6 jours.

Pass Premium [**] Paradiski avec accès à La Plagne

Tarifs : 73 € la journée ; 385 € les 6 jours. Tarif réduit (5-12 ans et 65-74 ans) : 59 € la journée ; 308 € les 6 jours.

[*] ½ journée de ski offerte (Pass 6 jours et +) après-midi d’arrivée offerte à partir de 12h30. -50% coupe-file aiguille Rouge, -50% tyrolienne, -50% First tracks, -50% luge 2000 / luge 1800.

[**] ½ journée de ski offerte (pass 6 jours et +) après-midi d’arrivée offerte à partir de 12h30. Un passage/jour coupe-file aiguille Rouge, tyrolienne offerte une fois à partir du pass 6 jours, First tracks (une fois), luge 2000 / luge 1800 (illimité), une entrée par jour à la piscine Arc 1800.

Bons plans :

  • Pack Duo [2 skieurs] : plein tarif (13-64 ans) : 275 € les 6 jours ; tarif réduit (5-12 ans et 65-74 ans) : 218 € les 6 jours.
  • Pack Famille [4 skieurs – 2 personnes (13/74 ans) et 2 personnes minimum (5/17 ans)] : plein tarif (13-64 ans) : 255 € les 6 jours ; tarif réduit (5-12 ans et 65-74 ans) : 198 € les 6 jours.

Plus d’infos sur le site lesarcs-peiseyvallandry.ski


Carnet de route

Y ALLER

En voiture : accès Bourg-Saint-Maurice par l’autoroute A43 jusqu’à Albertville puis N90. Au pied du funiculaire, à Bourg-Saint-Maurice, vous trouverez un grand parking pour que vous puissiez stationner votre véhicule.

En train : TGV depuis Paris et Lyon (sncf-connect.com), puis seulement sept minutes de funiculaire pour Arc 1600. Ensuite, les navettes inter-stations sont gratuites depuis la gare d’arrivée du funiculaire à Arc 1600 pour visiter les sites d’altitude Arc 1800, Arc 1950 et Arc 2000.

SE RENSEIGNER

Office de tourisme : lesarcs.com . Chalet des Villards, Arc 1800
73700 Les Arcs. Tél. : 04 79 07 12 57.

À VOIR AUSSI – Yannick Jadot en Isère pour dénoncer l’urgence climatique dans une station de ski ensevelie





Source link

Vous aimerez aussi...