taille, dimensions et poids autorisés pour chaque compagnie aérienne


Dimensions et poids, produits acceptés à bord de l’avion, les normes sur les dimensions de votre bagage cabine varient. Air France, EasyJet, Ryanair… On fait le point sur les normes à vérifier avant de boucler sa valise pour les vacances.

Les vacances sont posées, l’hôtel et les billets d’avion réservés, ne manque plus que la valise à remplir et à fermer. En fonction de la destination, il peut être bon de privilégier le bagage cabine pour son côté léger et pratique qui se glisse facilement dans les compartiments dédiés de l’avion.

Si cela peut également vous épargner les heures d’attente devant le tapis roulant avant l’embarquement, cette valise est toutefois soumise à certaines réglementations de poids et de dimensions.

Quelle est la taille maximale d’une bagage cabine selon les compagnies aériennes ?

Comprise dans le prix du billet chez la plupart des compagnies aériennes, la valise cabine doit respecter certaines dimensions, chaque compagnie étant libre de les fixer comme bon lui semble. En moyenne selon l’association internationale du transport aérien (IATA), le bagage à main devrait mesurer au maximum 56 cm x 45 cm x 25 cm, poignées et roulettes incluses. Le poids maximum devrait quant à lui se limiter à 10 kg.

Voici les mesures acceptées par les principales compagnies qui desservent la France et l’Europe :

Bagage cabine Air France : 55 x 35 x 25 cm, poids 12 kg
Petit sac : 40 x 30 x 15 cm

Bagage cabine EasyJet : 56 x 45 x 25 cm, poids 15 kg
Petit sac : 45 x 36 x 20 cm

Voir aussi :  Voyage en Thaïlande - Jour 1 - Phuket - 2020

Bagage cabine French Bee : 55 x 40 x 20cm, poids 12 kg

Bagage cabine KLM : 55 x 40 x 23 cm, poids 10 kg
Sac à main : 43 x 23 x 16 cm

Bagage cabine Ryanair : 55 x 40 x 20 cm, poids 10 kg
Petit sac : 40 x 25 x 20 cm

Bagage cabine Transavia : 55 x 35 x 25 cm, poids 10 kg
Petit sac : 40 x 30 x 20 cm

Bagage cabine Volotea : 55 x 40 x 20 cm, poids 10 kg
Gros sac : 40 x 30 x 20 cm

Bagage cabine Vueling : 55 x 40 x 20 cm, poids 10 kg
Petit sac : 40 x 30 x 20 cm

Votre bagage cabine dépasse les dimensions ou le poids fixés et doit voyager en soute ? Si certains transporteurs, comme Air France, ne font rien payer, d’autres appliquent des suppléments de plusieurs dizaines d’euros. De 25€ chez Vueling, l’addition grimpe à 45€ chez Transavia et même à 58€ chez EasyJet.

Quels sont les les produits non autorisés en cabine ?

Autre chose à savoir avant de prendre l’avion, on ne peut pas tout emporter dans son bagage cabine. À l’heure actuelle, ceux qui veulent transporter des liquides avec eux sont limités à un contenant ne dépassant pas les 100 ml (exception pour les médicaments accompagnés de leur ordonnance et les aliments pour bébé). Les lames et autres objets tranchants sont interdits en cabine, tels que les pinces à ongles ou les ciseaux. Idem en ce qui concerne les outils, les produits chimiques ou inflammables ou encore les armes à feu.

Si vous voyagez en dehors de l’Europe, il est également déconseillé d’emporter de la nourriture dans votre bagage cabine, au risque de vous la faire confisquer. En effet, certains pays imposent une législation très stricte sur l’importation de produits à base de viande, d’œufs, de lait, de graines ou encore de plantes.

Voir aussi :  Zambie, un pays, un fleuve, des traditions - Echappées belles

Pour les vols à destination des États-Unis, le transport de produits sous forme de poudre, en quantité supérieure à 350 ml, est également interdit en cabine (sauf nourriture pour bébé ou médicaments avec ordonnance).

Faut-il prévoir une ordonnance pour ses médicaments ?

Voyager avec sa trousse à pharmacie en cabine oui, mais à certaines conditions. Primo, pour tout traitement liquide ou nécessitant l’utilisation d’aiguilles, de seringues ou de stylos injecteurs, une ordonnance médicale sera exigée, mentionnant le nom exact des médicaments transportés et le patient auquel ils sont destinés. En ce qui concerne les médicaments solides, les comprimés et gélules, en revanche, a priori il n’y a aucune restriction.

Reste que certains médicaments autorisés en France peuvent être interdits dans d’autres pays. Avant votre départ, mieux vaut donc vous renseigner sur le site de l’ambassade du pays en question pour éviter une mauvaise surprise à la douane. Pour ces traitements médicamenteux, il faudra également penser à présenter une ordonnance, si possible traduite en langue anglaise.

Enfin, dernière chose à savoir avant de boucler vos bagages pour de bon : transportez vos médicaments dans leur emballage d’origine, accompagnés de leur notice d’utilisation. C’est dit, bon voyage !




Source link

Vous aimerez aussi...