un nouvel hôtel de la démesure ouvre ses portes à Las Vegas


En images, le Fontainebleau Las Vegas

Accéder au diaporama (8)

EN IMAGES – Avec son millier de machines à sous, le Fontainebleau, l’hôtel le plus haut de Las Vegas, a ouvert ses portes à la mi-décembre après être resté des années inoccupé.

Son ouverture au public a été célébrée en grande pompe. Télévisions américaines, journalistes et influenceurs se sont rués à la soirée d’inauguration, organisée le 14 décembre à Las Vegas. Le plus haut hôtel de la ville a (enfin) ouvert ses portes après être resté pendant plus de 10 ans vide. Son nom ? Le Fontainebleau. Ses caractéristiques ? L’hôtel-casino fait 225 mètres de hauteur, soit 67 étages, et compte pas moins de 3644 chambres, dont les tarifs débutent à 300 dollars la nuit. Il est le plus haut immeuble habitable dans le Nevada, et le deuxième plus haut de Las Vegas, après la Stratosphere Las Vegas, tour d’observation de la ville, qui culmine à 350 mètres.

La construction de cet hôtel vertical a coûté 3,7 milliards d’euros. Une coquette somme pour un établissement qui a failli ne jamais accueillir de clients. En 2007, Jeffrey Soffer, président de la société Fontainebleau Development (propriétaire de l’hôtel Fontainebleau Miami Beach, en Floride), décide de se lancer dans ce programme immobilier pharaonique. Un an après, intervient la crise des subprimes qui met un premier coup d’arrêt au projet. Par la suite, plusieurs financiers tentent de relancer l’entreprise. En 2018, le promoteur Steven Witkoff reprend le projet, avec un nouveau nom en tête «The Drew». Mais à nouveau, il est stoppé par la pandémie de Covid-19.

Voir aussi :  Voyage en Thailande - Aout 2016 -

1 300 machines à sous et 128 tables de jeu

Entre-temps, la construction du bâtiment a déjà commencé, et ces différents arrêts mettent à mal sa finition. L’établissement reste vide des années. Il est parfois utilisé par les pompiers pour des exercices de sauvetage. En 2021, Jeffrey Soffer finit par racheter le bâtiment et s’associe à une autre société pour achever sa construction. La fin des mésaventures ? Toujours pas. En juillet, alors que les travaux sont en cours, un incendie se déclare sur le toit. Il est stoppé à temps, sans causer de dommages trop importants.

Cette entreprise longue et compliquée a enfin vu son aboutissement ce 14 décembre. Désormais, les clients de cet hôtel peuvent perdre leur argent aux quelque 1 300 machines à sous, 128 tables de jeu et dans la trentaine de bars et restaurants de l’immeuble. Sans surprise, le Fontainebleau se classe parmi les 30 hôtels les plus hauts au monde. Même s’il est encore loin de battre le record du J Hotel de Shanghai, qui culmine à 632 mètres.

En images, le Fontainebleau Las Vegas

Accéder au diaporama (8)



Source link

Vous aimerez aussi...