Carnet de voyage au Costa Rica, curieux de nature


La cascade du río Celeste dans le Parc national du volcán Tenorio, au Costa Rica. Greg Lecoeur

Réservé aux abonnés

Outre ses 27 parcs nationaux et réserves naturelles abritant une biodiversité foisonnante, le Costa Rica possède aussi d’autres atouts le long de son littoral, côté Pacifique notamment. Voyage insolite entre forêt, mangrove, lagune et océan.

Vue du ciel, la nature est partout, et à tous les hublots. La capitale San José n’est d’ail­leurs plus qu’un lointain souvenir perdu dans les ­nuages. Sous les ailes du ­Cessna défilent désormais des vallons luxuriants et des montagnes tout aussi verdoyantes. Seul le cours de rivières limoneuses vient troubler cette harmonie visuelle, comme celui d’un río très sinueux opportunément baptisé sierpe (serpent). La végétation couleur vert émeraude tranche également avec le bleu foncé visible de l’autre bord de l’avion, ­celui d’un océan conforme à son nom de baptême donné en 1520 par le navigateur Magellan lors de sa découverte. ­Corcovado, l’une des plus vastes forêts tropicales ­pri­maires d’Amérique centrale.

Cap au sud-ouest le long de la côte Pacifique, à quelques encablures du Panama. ­6 heures du matin, tandis que le soleil pointe le bout de son museau, se dévoile le Corcovado, l’une des plus vastes ­forêts tropicales primaires d’Amérique centrale. Ce parc national (depuis 1975) héberge…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Voir aussi :  extrait vidéo de notre circuit en Thaïlande en mars 2016

Vous aimerez aussi...