Clap de fin pour le Club Med en Floride


Après 40 ans de présence sur les berges de la rivière Sainte-Lucie, Club Med vend son resort de Sandpiper Bay. Photo presse

Après 40 ans de présence, Club Med a fait ses adieux à son unique village aux États-Unis, le groupe ayant annoncé qu’il mettait fin aux activités du Club Med Sandpiper Bay à Port St. Lucie.

Club Med a confirmé les rumeurs et les spéculations qui ont circulé pendant des mois : le voyagiste a vendu sa propriété Club Med Sandpiper Bay à Port St. Lucie, sur la côte est de la Floride, la seule du groupe aux États-Unis. Destination prisée des Français depuis plus de 40 ans, le village était lové dans une alcôve de la douce St Lucie River (à deux heures de Miami), et permettait d’avoir accès aux charmes de la Floride et à son soleil légendaire. Ces dernières années, le resort a surtout attiré une clientèle basée aux États-Unis. «Le moment était venu pour Club Med de vendre ce lieu à un nouveau propriétaire qui prévoit d’investir massivement et d’en faire bénéficier la communauté locale», confie Thierry Orsoni, son directeur de communication, au Figaro.

Quid des vacanciers ayant déjà réservé ?

Pas de panique, les clients touchés par la fermeture du Club Med Sandpiper Bay se voient offrir différentes possibilités conformément à la politique du groupe en la matière :

Report sur un autre resort de la Zone US

  • Possible au tarif de Sandpiper Bay.
  • Report sur autre destination : accompagnement jusqu’à 250 euros par adulte et 125 euros par enfant payant si dossier plus cher.

Si annulation :

  • Remboursement des sommes versées.
  • Émission d’un avoir de considération d’un montant de 250 € par adulte et 125 € par enfant payant.
Voir aussi :  50 Idées de cadeaux pour Voyageurs

De la Floride à l’Utah, en passant par Marbella

Au sud de l’Andalousie, le nouveau Club Med Magna Marbella s’étend sur un vaste domaine de 14 hectares qui surplombe Marbella. LUDOVIC BALAY / Photo presse

Une ouverture prochaine est-elle prévue dans la région ? «À l’heure actuelle, nous n’avons pas identifié d’autres sites en Floride, mais nous recherchons toujours et activement de nouvelles destinations soleil, ici comme sur l’ensemble des Caraïbes», développe Thierry Orsoni. On ne s’inquiète pas, Club Med va bien. Quatre nouveaux villages ont ouvert l’an passé, et le groupe a présenté un plan en avril dernier pour ouvrir 17 resorts d’ici fin 2024. «Nos priorités sont d’ouvrir un à deux clubs à la montagne par an et de développer notre offre Exclusive collection, expliquait il y a quelques mois Henri Giscard d’Estaing au Figaro. Et c’est sur le marché américain que le rebond a été le plus fort et le plus rapide après le Covid. La formule tout compris y est clairement plébiscitée au point que les grandes chaînes hôtelières commencent à s’en inspirer.» D’ailleurs en novembre 2021, une ouverture très attendue a marqué le retour du Club Med en Amérique du Nord à la montagne, celle de Club Med Québec Charlevoix (lire notre article : «On a poussé les portes du nouveau Club Med Québec Charlevoix»). Cet hiver, le voyagiste inaugurera son quatrième village en Chine, un troisième au Japon et un club Exclusive collection à Val d’Isère . Et en 2024, retour aux États-Unis où l’on pourra profiter de la neige de Snowbasin (à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Salt Lake City, NDLR) dans l’Utah, dans le cadre d’un vaste programme de rénovation de cette station de ski située dans le massif Wasatch.

Voir aussi :  Charles Darwin - The Voyage of the Beagle - Extra History

Mais que les GM préférant la chaleur se rassurent, sachez que plus près de chez nous, en Espagne, Magna Marbella vient tout juste d’accueillir ses premiers hôtes au pied de la Sierra Blanca. Bienvenido sur la Costa del Sol ! Ce n’est pas la Floride, mais c’est un retour aux sources : il y a 72 ans, le premier village voyait le jour à Alcudia, au nord de Majorque.



Source link

Vous aimerez aussi...