les 10 activités à ne pas manquer


L’ancien et le contemporain coexistent en parfaite symbiose dans cette cité de la côte Est de l’Espagne. Retrouvez notre sélection des meilleures activités pour visiter Valence, quartier par quartier.

Il suffit de visiter Valence à pied pour comprendre que la troisième ville d’Espagne n’a rien à envier à Barcelone ou à Madrid. Des quartiers historiques aux bâtiments ultramodernes, il n’y a qu’un pas. Ajoutez à cela des plages de sable doré et des parcs verdoyants, et vous obtenez Valence, une ville à la douceur de vivre singulière dans une région baignée de soleil. Retrouvez les activités incontournables à faire à Valence le temps d’un week-end ou d’une semaine de vacances.

Découvrir la Cité des Arts et des Sciences

La Cité des Arts et des Sciences de Valence est un modèle d’architecture d’avant-garde.
vouvraysan

Née de l’esprit et du crayon de l’architecte valencien Santiago Calatrava, cette «ville dans la ville» est un modèle d’architecture d’avant-garde. Dans ses bâtiments immaculés, l’art, la science et la nature sont à l’honneur. On se promène dans les jardins de l’Umbracle, on assiste à un spectacle au Palais des Arts, on découvre les activités interactives du Musée des Sciences et on visionne un documentaire en 3D sur l’impressionnant écran incurvé de l’Hemisfèric.

Explorer l’Oceanogràfic

L’Oceanogràfic est le plus grand aquarium d’Europe.
Anna Maloverjan

Au cœur de la Cité se trouve également le plus grand aquarium d’Europe. En se baladant dans l’Oceanogràfic on découvre avec émerveillement quelque 45.000 mammifères, oiseaux et reptiles appartenant à de plus de 500 espèces différentes. Recréant les écosystèmes de chacune des mers et océans de la planète, on y observe des requins, des raies et des bélugas.

Voir aussi :  Festival du Féminin Tour Mondial 2020

Parcourir les allées du marché central

Derrière sa façade ornée de vitraux et de céramiques peintes à la main, on arpente une centaine de stands.
Helena GARCIA

Le marché central de Valence est le plus grand marché de produits frais d’Europe. Derrière sa façade ornée de vitraux et de céramiques peintes à la main, on arpente une centaine de stands, véritables invitations à la flânerie entre des étals colorés où l’on trouve de la viande, des fruits, des légumes, des produits laitiers et du poisson frais.

Visiter la cathédrale Sainte-Marie de Valence

Le musée de la cathédrale abrite des œuvres de Maella et de Goya.
Studio Laure

Il y eut d’abord un temple romain, puis une mosquée et enfin la cathédrale de Valence, dont les murs protègent le Saint Graal. La coupe en agate polie conservée dans cette église serait le calice sacré que Jésus a utilisé lors de la dernière Cène. Le musée de la cathédrale abrite des œuvres de Maella et de Goya, tandis que le maître-autel est orné de fresques de la Renaissance. En grimpant les 207 marches du Miguelete, le clocher gothique, on profite d’une vue sublime sur toute la ville.

Visiter le Musée des Beaux-Arts de Valence

Le Musée des Beaux-Arts de Valence est la deuxième plus grande pinacothèque d’Espagne.
Leonid ANDRONOV

Cap sur le Musée des Beaux-Arts de Valence, la deuxième plus grande pinacothèque d’Espagne. En explorant ses différentes salles, on découvre des centaines d’œuvres allant de la fin du XIVe au XIXe siècles, notamment celles d’artistes locaux tels Joaquín Sorolla, les Ribalta et Vicente López. On y admire également d’incontournables tableaux de Goya, Velázquez et Murillo ainsi que des collections d’art contemporain et de peintures gothiques sur bois.

Voir aussi :  Où partir ce printemps ? Nos meilleures idées de week-end au soleil, à moins de 3 heures de la France

Visiter la Lonja de la Seda

La Lonja de la Seda est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Jose

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Lonja de la Seda ou Bourse de la soie, est le symbole de la splendeur passée de Valence. Ce chef-d’œuvre du gothique construit à la fin du XVe siècle accueillait autrefois les marchands de soie. En foulant le sol en marbre de la Sala de Contratación, on s’émerveille devant les majestueuses colonnes soutenant le plafond voûté. La Sala del Consulado del Mar, la tour et la Cour des Orangers complètent cet édifice remarquable.

Se promener dans le Barrio del Carmen

Le Barrio del Carmen est l’un des plus anciens quartiers de Valence.
TONO BALAGUER

Dans l’un des plus anciens quartiers de Valence, on prend plaisir à déambuler dans des ruelles pleines de charme. Au fil des places du Barrio del Carmen, on découvre des églises, des musées, des marchés, des boutiques d’artisanat ainsi qu’une kyrielle de terrasses de bars et de restaurants où l’on s’attable pour savourer une paella. Au détour d’une rue, on se laisse surprendre par l’une des nombreuses œuvres de street art qui colorent les murs.

Découvrir le Jardín del Turia

Le jardin du Turia traverse la ville sur plus de 9 kilomètres.
DANIELA ZUCOTTI

Figurant parmi les plus grands parcs naturels urbains d’Espagne, le jardin du Turia traverse la ville sur plus de 9 Km, divisés en zones récréatives, sportives et culturelles. Itinéraire idéal pour les coureurs, les marcheurs et les cyclistes, il ravit aussi les plus jeunes avec le parc Gulliver, où les enfants peuvent glisser sur des toboggans formant une sculpture géante du célèbre personnage protagoniste du roman de Jonathan Swift.

Voir aussi :  Koh lanta Thaïlande (2016) generique

Prendre le large sur les plages de Valence

Proche du centre-ville, la plage de La Malvarossa est prisée des locaux et des voyageurs.
espiegle

Au-delà de ses musées, jardins et monuments, Valence s’enorgueillit de posséder de superbes plages de sable doré. Proche du centre-ville, la plage de La Malvarossa est prisée des locaux et voyageurs qui viennent se rafraichir dans ses eaux cristallines et pratiquer la planche à voile, le stand-up paddle ou encore le canoë. Les plages d’El Cabanyal, de la Pantacona, de l’Arbre del Gos et de La Devesa d’El Salers valent également le détour.

Rejoindre le parc naturel de l’Albufera

Le parc de l’Albufera est une oasis naturelle parsemée de forêts et des rizières.
Alberto

À 10 Km de la ville, on s’évade dans le parc de l’Albufera, une oasis naturelle parsemée de forêts et des rizières. On embarque à bord d’un bateau de pêche dans le village d’El Palmar pour partir à la découverte des paysages enchanteurs de cette zone humide où trouvent refuge plus de 350 espèces d’oiseaux.



Source link

Vous aimerez aussi...