les 10 hôtels les plus dingues d’Afrique subsaharienne


Ces hôtels et lodges pourraient justifier à eux seuls le voyage. Dans le désert, dans la jungle, à la ville ou à la campagne, l’Afrique subsaharienne, dans toute sa richesse et sa diversité, ne manque pas de merveilles. Et vous, lequel choisiriez-vous ?

Farmhouse 58 (Afrique du Sud)

Un hébergement qui allie raffinement et simplicité. Posé dans un immense domaine à deux pas du site archéologique de Cradle of Mankind et lié à son voisin, le musée en plein air d’art contemporain Nirox. Un jardin potager géant, des œuvres d’art partout et la possibilité de s’adonner au yoga ou à la méditation dans un parc paysager verdoyant… Voici la définition de FarmHouse 58. Situé à une trentaine de kilomètres de Johannesburg, ce havre de paix pourrait être vu comme le Château Lacoste sud-africain (mais en plus green encore). Les murs bruts de cette ancienne ferme n’enlèvent rien à la sophistication de l’endroit et à la paix qui s’en dégage. Une table approvisionnée dans les fermes voisines vient compléter le tableau de cette adresse exclusive et cachée. Un paradis loin du monde et un concept unique sur le continent africain.

Le plus : séjourner à 58 Farmhouse s’inscrit dans le « Project 58 », un projet agricole et spirituel. Il permet un accès permanent à Nirox qui est une fondation privée accueillant des artistes du monde entier en résidence et qui expose dans son parc immense de nombreuses œuvres d’art contemporain.

Le lieu : à Maropeng à une trentaine de kilomètres de Johannesburg.

Le prix : à partir de 130 € la nuit. farmhouse58.co

Arijiju (Kenya)

Les chambres immenses, au mobilier contemporain, d’Arijiju. CROOKES & JACKSON / Photo presse

Une maison creusée dans la colline et posée au cœur d’une réserve naturelle et animalière à quelques encablures du mont Kenya. Un patio central arboré d’oliviers et de fleurs tropicales, une piscine à débordement, des chambres immenses, au mobilier contemporain et aux couleurs sobres, donnant sur l’infini. Un lodge privé, avec tout le service nécessaire, des safaris à pied ou en voiture et surtout la solitude confortable dans une nature totalement vierge. Voici le tableau dressé par Arijiju. Une expérience hors du commun réservée à quelques happy few.

Le plus : des balades à cheval, dans les collines avoisinantes avec le point culminant du Kenya en ligne de mire, sont proposées pour découvrir la faune africaine. Éléphants, buffles et autres rhinocéros peuplent la réserve de Borana. Les chevaux vous attendent devant la villa.

Le lieu : dans la réserve de Borana, non loin du mont Kenya.

Le prix : à partir de 8600 € la nuit pour la villa privatisée pour six personnes maximum. arijiju.com

One & Only Gorilla Nest (Rwanda)

Les grandes ouvertures du One & Only Gorilla Nest, au Rwanda. One and Only / Photo presse

Dans la région du parc des volcans au Rwanda, le One & Only Gorilla Nest est le dernier-né. Une approche résolument esthétique pour cet hébergement et un métissage d’influences assez unique. De loin, les villas ont l’air d’inspiration scandinaves, avec leurs lignes épurées. Mais à l’intérieur, le bois brut se marie parfaitement à une décoration inspirée des traditions locales. De grandes baies vitrées ouvrent sur la forêt alentour et au loin sur les volcans qui règnent sur la région. L’hôtel est idéalement situé pour accéder aux treks qui permettent, grâce aux techniques mises en place par une certaine Diane Fossey, de partir à la rencontre des gorilles des montagnes. On aime tout particulièrement la Virunga Suite et sa piscine privée débordant sur la forêt tropicale.

Voir aussi :  PODCAST PATATE - Comment se passe le voyage ?!

Le plus : le spa du Gorilla Nest est parfait pour se remettre des longues marches en forêt. En harmonie avec son environnement, il permet aussi, ce qui est assez original dans la région de s’adonner au yoga ou à la méditation, avec en ligne de mire, la majesté de la nature.

Le lieu : situé non loin de Kinigi, tout au nord du pays.

Le prix : à partir de 3620 € la nuit pour une villa en pension complète. oneandonlyresorts.com

Shipwreck Lodge (Namibie)

Ces cabanes en forme d’épaves forment le Shipwreck Lodge, en Namibie. Shipwreck Lodge/ Photo presse

Au nord de la Namibie, il est une région désertique connue sous le nom de côte des squelettes (Skeleton Coast). Elle est parsemée de carcasses de bateaux échoués, témoins de la violence des courants marins qui sévissent dans l’océan voisin. Dans ce paysage surréaliste, une large réserve de 6000 km² abrite un lodge assez unique, le Shipwreck Lodge (littéralement, lodge des épaves). Reprenant le design desdites épaves, ces cabanes en bois aux formes bancales sont disposées sur des dunes. Le mobilier sobre et moderne ne vaut pas le paysage qui s’invite à travers de très larges et nombreuses baies vitrées.

Le plus : si naturellement, aller sur la côte semble un réflexe, c’est surtout la rivière Hoarusib et les cathédrales minérales qui la bordent ainsi que la faune sauvage qui justifient un séjour dans un tel endroit.

Le lieu : Mowe Bay au cœur du parc national de la côte des Squelettes.

Le prix : à partir de 800 € la nuit. shipwrecklodge.com.na

Babylonstoren (Afrique du Sud)

Le domaine de Babylonstoren et son potager aux allures de jardin à la française. Babylonstoren / Photo presse

Neuf chambres et 16 cottages composent cet ensemble agricole non loin de Franschoek. Vu du ciel, le domaine est composé de vignes (évidemment) mais surtout d’un gigantesque potager qui ressemblerait presque à un jardin à la française. Tout cela ressemble presque à un parc d’attractions pour adultes autour du bio : deux restaurants (fameux, dont le Babel), une boulangerie, des produits frais de toute sorte. Et les chambres et cottages, à la déco à la fois simple et raffinée.

Voir aussi :  Air Tahiti Nui reprend ses vols directs entre Paris et Los Angeles

Le plus : le « garden tour » n’est certes pas spectaculaire mais il offre au visiteur une vision et une mise en pratique d’une agriculture nouvelle génération, productive et équilibrée. Une initiation à la permaculture et au goût des nombreux produits faits sur place.

Le lieu : à Simondium à 45 minutes du Cap.

Le prix : à partir de 600 € par personne avec le petit déjeuner. Attention, c’est souvent complet. babylonstoren.com

Xigera Safari Lodge (Botswana)

Xigera, au cœur du delta de l’Okavango. Xigera / Photo presse

Xigera est un très ancien lodge du delta de l’Okavango au Botswana. Mais depuis sa rénovation par Red Carnation, il est devenu le plus moderne : 12 chambres à la décoration audacieuse, parsemées d’œuvres contemporaines africaines, une énergie fournie exclusivement par la première station solaire Tesla du pays, le tout dans l’un des environnements les plus hostiles et isolés de la planète. Un must, dont les travaux ont été dirigés par Mike Myers, l’un des rangers les plus connus du continent.

Le plus : le Baobab Tree House est une chambre au design reprenant la forme d’un baobab. Pour vivre une nuit encore plus immersive au cœur du delta… L’expérience d’une vie quand on sait combien la faune sauvage est abondante dans cette région.

Le lieu : à Moremi Game réserve, au cœur du delta de l’Okavango au Botswana. Accessible seulement en avion.

Le prix : à partir de 6000 € la nuit. xigera.com

Xanadu Luxury Villas (Zanzibar)

De luxueuses villas fidèles à l’esprit de Zanzibar au Xanadu. Xanadu / Photo presse

Sur la côte sud-est de l’île de Zanzibar, six sublimes villas permettent aux voyageurs de renouer avec l’esprit originel de l’île. Chacune d’elles dispose de sa petite piscine. Leurs murs d’un blanc immaculé ne sont ponctués que de multiples et petites ouvertures. Des voilages virevoltent, les charpentes s’envolent vers le ciel et quelques murs solitaires ressemblent à des voiles. Une merveille exclusive, aux couleurs et à l’esprit typiques de l’île aux épices, le tout sur l’une de ses plages les plus préservées.

Le plus : adepte de la discrétion, on peut imaginer vivre dans sa villa sans voir le monde alentour. La table, elle, est composée de produits frais, locaux et extraordinairement assemblés. Elle mérite que l’on s’y attarde.

Le lieu : situé à Dongwe, le long d’une longue plage de sable blanc.

Le prix : à partir de 650 € la nuit en pension complète. xanadu-villas.com

Sonop Lodge (Namibie)

Salle de bains vue désert au Sonop Lodge, en Namibie. Zannier / Photo presse

Cet inventaire ne pouvait pas omettre le désert du Namib et l’une de ses adresses les plus folles. Situé dans la réserve du Namib Rand, quasiment inaccessible, le Sonop Lodge est situé entre dunes et roches polies par l’érosion. Ce fleuron de la chaîne française Zannier, symbole de son ouverture sur le monde, reprend tous les codes des lodges africains tels qu’on les imaginait dans les années 1930. Du mobilier en bois et cuivre, des vues panoramiques et chaque soir, un endroit différent pour dîner sous une nuée d’étoiles. Si cet inventaire était un classement, on ne serait pas loin des sommets.

Voir aussi :  Thailande Koh Chang 2

Le plus : cela paraît banal, mais dans un tel environnement, faire une balade à cheval tient du miracle. C’est justement l’une des expériences que l’on peut vivre au départ du Sonop… Non loin de la zone où se situent les fameux chevaux sauvages namibiens.

Le lieu : région Hardap dans le désert du Namib.

Le prix : à partir de 1000 € la nuit en pension complète. : zannierhotels.com

Matetsi Victoria Falls (Zimbabwe)

Le Matetsi est posé sur les berges du Zambèze, au Zimbabwe. Matetsi Victoria Falls / Photo presse

Encore une adresse d’exception, cette fois-ci posée sur les berges du Zambèze, à quelques kilomètres des fameuses chutes Victoria. Moderne, discret, raffiné et plein d’éléments naturels, le Matetsi fait partie des adresses incontournables pour ceux qui arrivent du Botswana. Les larges baies vitrées permettent aux 16 chambres de n’avoir pour vis-à-vis que les eaux tranquilles du fleuve qui se préparent au fracas des chutes. Une expérience hors du temps.

Le plus : naviguer sur le Zambèze à canoé n’est pas commun et il s’agit pourtant du meilleur moyen, silencieux, pour admirer les éléphants venus s’abreuver dans le fleuve. Ou bien accoster pour déguster un verre à l’ombre d’un Marula.

Le lieu : non loin du village de Victoria Falls.

Le prix : à partir de 2500 € la nuit en pension complète et activités incluses. matetsivictoriafalls.com

Ngaga Camp (Congo Brazzaville)

Au Congo Brazzaville, le camp de base idéal pour découvrir les gorilles des plaines. Ngaga Camp / Photo presse

Au cœur de la réserve d’Odzala Kokua, au nord du Congo Brazzaville, se trouve un camp qui se mérite. De l’extérieur, de simples cabanes nichées dans les arbres. Mais ce camp, perché sur la canopée de la forêt tropicale, permet d’observer les gorilles des plaines mais aussi de les approcher avec les conseils éclairés de scientifiques qui les étudient au quotidien. Une expérience de bout du monde.

Le plus : contrairement à ce qui se pratique ailleurs, l’expérience « gorilles » est absolue. Une immersion totale qui fait croire que Diane Fossey pourrait surgir derrière les arbres. Découverte complète de toute la richesse de cet écosystème singulier.

Le lieu : parc national d’Odzala Kokua situé à quelques heures d’avion de Brazzaville après le long survol de la jungle.

Le prix : à partir de 7000 € les quatre jours incluant toutes les activités et l’accès à la réserve. congoconservation.travel



Source link

Vous aimerez aussi...