Les États-Unis prolongent l’obligation vaccinale jusqu’au printemps pour les voyageurs


La Floride (ici Miami), l’une des principales destinations touristiques de début d’année aux États-Unis. sborisov

Jusqu’au 10 avril, une preuve de vaccination complète est nécessaire pour entrer dans le pays.

Toute personne de 18 ans et plus voyageant aux États-Unis doit prouver sa vaccination complète (au moins 14 jours doivent s’être écoulés après la dernière dose), et ce jusqu’au 10 avril 2023. L’administration Biden vient d’étendre la durée de cette obligation qui devait s’éteindre ces jours-ci, note le Washington Times. Aucune autre formalité sanitaire liée au Covid-19 n’est plus appliquée, le pays ayant supprimé en juin dernier l’obligation de test.

À l’exception toutefois des Chinois ou des voyageurs en provenance de Chine, Hong Kong et Macao, qui y sont à nouveau assujettis depuis le 5 janvier, en raison de l’explosion des cas de coronavirus sur place.

Malgré la reprise épidémique en Chine, la crainte d’un variant aux États-Unis, la plupart des pays reste à ce jour accessible sans restriction sanitaire particulière de type passeport vaccinal ou test préalable. Le port du masque peut, localement, rester exigé dans certaines configurations, notamment les transports publics.



Source link

Voir aussi :  Thailand

Vous aimerez aussi...