Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères


RISQUES ET RECOMMANDATIONS ASSOCIÉES

Le Royaume hachémite de Jordanie, pôle de stabilité dans une région traversée par les crises, n’est cependant pas à l’abri de troubles, en particulier du risque terroriste.

La Jordanie connaît une menace permanente d’attentats. Le 6 novembre 2019, un individu a agressé au couteau plusieurs personnes, dont des touristes, sur le site archéologique de Jérash, situé dans le nord du pays. Cette menace est prise en compte par les autorités jordaniennes qui continuent de se mobiliser pour prévenir le risque terroriste ou infiltrations aux frontières. La plupart des lieux publics et les lieux touristiques font l’objet d’une surveillance renforcée, parfois de filtrages de sécurité, auxquels il faut se conformer.

Du fait de l’intervention de la coalition internationale contre Daech et des menaces existant à l’encontre de la France et de ses ressortissants, une vigilance accrue est nécessaire sur l’ensemble du territoire.

Dans les zones éloignées des principaux centres urbains, il convient d’être accompagné et de signaler ses déplacements à un tiers susceptible de prendre contact avec le consulat en cas de difficulté.

ZONES DE VIGILANCE

• Zones formellement déconseillées :

=> frontière entre la Jordanie et la Syrie. Même si un point de passage à la frontière est ouvert, il est rappelé que les voyages en Syrie sont formellement déconseillés. Des arrestations par les autorités syriennes de voyageurs passés par ce poste frontière se sont multipliées dernièrement.

=> frontière entre la Jordanie et l’Irak

=> Il est formellement déconseillé de se rendre dans la péninsule du Sinaï (Egypte) depuis la Jordanie.

Voir aussi :  Voyage en famille chez les Akhas en Thaïlande

• Zones déconseillées sauf raison impérative :

=> la ville de Ma’an en raison de tensions locales récurrentes

=> la bande de territoire aux abords de la zone rouge

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES

L’accès aux camps de réfugiés palestiniens ou syriens sur tout le territoire est réglementé. Il est possible d’effectuer des déplacements d’ordre professionnels en respectant les procédures administratives et les règles de sécurité adéquates.

La discrétion, y compris vestimentaire, doit être de mise aux abords des mosquées, notamment lors des rassemblements pour la prière du vendredi.

Il convient d’adopter une attitude générale de prudence dans la fréquentation des lieux publics aux heures de grande affluence. Il est notamment recommandé de veiller à ne pas se mêler à des manifestations, marches ou défilés.

Il est préférable d’éviter tout signe distinctif permettant d’être identifié comme français (drapeaux, logos français sur véhicules, vêtements, etc.).

Face à la recrudescence de certains faits de petite délinquance à Amman, il est recommandé d’adopter la même prudence que dans nombre de grandes métropoles mondiales :

• Éviter de laisser de manière apparente sacs et objets de valeur dans les véhicules inoccupés ;

• S’assurer de la qualité des serrures des logements ;

• Éviter de circuler seul à pied tard le soir.

Il est recommandé aux femmes de ne pas voyager seules et de préférence de jour, et d’adopter une tenue sobre en public. De manière générale, les épaules dénudées, les shorts et les jupes sont à éviter.

ACTIVITÉS SPORTIVES A RISQUE

Randonnées : une bonne condition physique et un équipement adapté sont nécessaires pour effectuer de la randonnée. Des fortes pluies entre la fin de l’automne et le début du printemps peuvent occasionner des crues subites et des éboulements de terrain dans les canyons (wadis), notamment le long de la mer morte et dans le Sud du pays. Il est recommandé de consulter la météo et de se tenir informé des consignes et recommandations qui pourraient être émises par les autorités locales avant tout déplacement dans les zones concernées, et d’éviter les excursions dans les canyons après ou durant des fortes pluies.

A cet égard, le Ministère du Tourisme a interdit aux touristes et résidents la fréquentation, en cas de fortes intempéries, des sites suivants : Wadi Zarqa Main, barrage Al-Mujib (distinct du Wadi Mujib, qui lui est autorisé), barrage Wadi Shouaib, sources chaudes / Zara près de la Mer morte, canal du Roi fondateur / Vallée du Jourdain, barrage du Roi Talal, canal Karamah-Aghwar (Vallée du Jourdain).

Voir aussi :  COMMENT JE GAGNE MA VIE EN TANT QUE BLOGUEUR VOYAGE ?

Plongée sous-marine : n’oubliez jamais que la profondeur peut entraîner des lésions graves. Suivez les conseils des moniteurs, respectez la règle des paliers et ne plongez pas si vous avez des problèmes oto-rhino (rhume, sinusite, otite, etc.).



Source link

Vous aimerez aussi...