Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères


TRANSPORT

Andorre ne dispose ni de gare ni d’aéroport. La seule manière d’accéder à la Principauté est la voie routière.

Depuis la France, l’entrée en Andorre se fait en passant par le “Pas de la Case” (tunnel à 2 000 m d’altitude, col à 2 500 m). Quelle que soit la saison, et tout particulièrement en hiver, les conditions climatiques peuvent se dégrader rapidement et empêcher temporairement le franchissement des Pyrénées (cf. « Risques naturels » dans la rubrique Sécurité). Avant le départ, ne pas hésiter à consulter le site de la Direction interdépartementale des routes du Sud-ouest (DIRSO : http://www.enroute.sud-ouest.developpement-durable.gouv.fr/circuler-en-hiver-r995.html).

L’accès par l’Espagne ne présente pas de difficultés particulières.

• Le permis de conduire français suffit lors d’un séjour touristique.

• Le réseau est peu dense mais permet de se déplacer aisément dans tout le pays. Il n’existe pas d’autoroutes. Une conduite prudente s’impose, principalement sur les routes de montagne.

• Les frais occasionnés par un accident ou ceux qui découlent d’un contentieux liés à un sinistre sont, en général, réglés par la compagnie d’assurance en France, conformément aux termes du contrat, à condition d’être détenteur de la carte internationale d’assurance véhicule (carte verte). Deux compagnies d’assurance françaises ont une représentation en Andorre : Axa (Tél. : +376 80 50 20) et Groupama (Tél. : +376 86 03 55).

LÉGISLATION LOCALE

Le taux d’alcoolémie admis au volant est de 0,5 gramme/litre.

La consommation de produits stupéfiants est interdite et réprimée pénalement, quelle que soit la drogue.

US ET COUTUMES

La Principauté est un haut-lieu touristique en toutes saisons. Tenues et comportements corrects sont recommandés. La langue officielle est le catalan. Autres langues étrangères parlées : français (essentiellement au Pas-de-la-Case), espagnol et portugais.

Voir aussi :  En Tanzanie, découvrir une Afrique entre terre et mer

DIVERS

En Andorre, les prix de certains articles sont en général plus bas (alcools, tabac, électronique, montres, etc.) comparativement au reste de l’Europe. La tentation de faire “quelques affaires” peut être importante. Consulter la brochure du service des Douanes, qui précise les franchises dans ce domaine.

L’attention des Français de passage est appelée sur le fait que les hôtels, restaurants et autres commerces n’acceptent généralement pas les chèques. Les différents services de police n’admettent pas davantage ce mode de paiement (pour les contraventions, caution, gardiennage et remorquage de véhicules placés en fourrière).



Source link

Vous aimerez aussi...