5 voyages lointains pour éveiller les sens


Se plonger dans des rites lointains, écouter les révélations des archéologues, explorer les vestiges de civilisations anciennes, suivre les pistes de l’art contemporain, s’enivrer d’un patrimoine viticole millénaire…

Polynésie française, aux sources de la civilisation maorie

Le collier de fleurs de tiaré qu’on vous offre à l’atterrissage dit d’emblée le lien profond qui unit nature et culture en Polynésie. C’est à la découverte de cette divine union que vous invite ce voyage aux confins du Pacifique Sud. Un parcours allant de Hiva Oa, aux Marquises, à Raiatea et Maupiti, aux îles Sous-le-Vent, en passant par Tahiti et Moorea : autant d’escales ponctuées de rencontres et de visites muséales pour puiser aux racines de cette lointaine et toujours vibrante civilisation maorie. Gauguin et Brel avaient été conquis par la beauté grave d’Hiva Oa, ses pics volcaniques, ses vallées profondes, ses plages de sable noir ; ils y reposent toujours. Dans la baie de Puamau, le site sacré Te Lipona rassemble les plus beaux et les plus grands tikis de Polynésie, ces hommes-dieux que l’on retrouve aussi bien dans la statuaire que sur les tatouages ou le tapa, cette étoffe fabriquée à base d’écorce d’arbre à pain ou de banian.

Un parcours allant de Hiva Oa, aux Marquises (photo), à Raiatea et Maupiti, aux îles Sous-le-Vent. Adobe Stock

À Moorea, grâce à Sam, ni la pêche en pirogue ni le tressage de feuilles de pandanus n’auront plus de secret pour vous. Sam qui vous contera un peu de cette vie quotidienne où le lagon nourricier tient un rôle majeur. Tout comme la culture de la Vanilla tahitensis et l’élevage des perles de culture, que vous découvrirez à Raiatea. C’est là que se trouve aussi le fameux marae Taputapuatea (inscrit à l’Unesco), un espace sacré de liaison entre les vivants et les ancêtres disparus… Le périple prendra fin sur la petite Maupiti, dans la candeur d’une Polynésie préservée qui, depuis le mont Teurafaatiu, embrasse toute la majesté de Bora Bora.

Les Maisons du Voyage (01.70.36.35.40 ; Maisonsduvoyage.com ) vous dessinent un voyage sur mesure autour des « Coutumes & splendeurs authentiques de Polynésie », 16 jours/13 nuits, vols et excursions compris, à partir de 5320 €.

Mexique, le goût des autres

Premier arrêt dans le centre historique de Mexico. Sergio A Lopez Jimenez

S’initier au tissage de la laine dans la vallée de Tlacolula, peindre sur de la céramique chez un artisan de Puebla, découvrir les plantations aztèques avec un fermier des chinampas et s’installer à la table des meilleurs chefs du monde : voici le concentré d’un séjour à la découverte de l’âme culturelle mexicaine. Premier arrêt dans le centre historique de Mexico où la collection de monuments classés (près de 1 500) donnerait presque le tournis. Sur la gigantesque place du Zócalo, la Cathédrale métropolitaine, plus grande église d’Amérique latine, offre un aperçu de l’inimitable brassage des styles architecturaux dans la capitale. Après une déambulation sur les avenues de cette mégalopole de 20 millions d’habitants, on retrouve le calme sur une trajinera traditionnelle à fond plat. En naviguant sur les canaux de Xochimilco, des bancs de terre semblent flotter ici et là : ce sont les chinampas, terrains de l’agriculture méso-américaine ancestrale. Deuxième halte à deux heures de là, à Puebla, la « cité des anges », pur joyau baroque avec ses demeures seigneuriales et ses coupoles recouvertes d’or. Les Franciscains voulaient bâtir une ville aussi belle que Séville : pari réussi. Une traversée de la sierra Madre del Sur, chaîne de montagnes rugueuses piquetées de petits villages agricoles, mènera enfin les voyageurs à Oaxaca, l’une des cités les plus charmantes du pays. Sur les placettes, vendeurs de ballons côtoient musiciens, cireurs de chaussures et danseurs de paso-doble. Une dernière nuit à l’Otro Oaxaca, refuge design aux vues imprenables, clôt avec volupté cette parenthèse mexicaine.

Voir aussi :  Notre voyage en Thaïlande 2018 vu du ciel

Exclusif Voyages (01.42.96.00.76 ; Exclusifvoyages.com ). Circuit de 10 jours/9 nuits, à partir de 11.670 €, vols internationaux et intérieurs, hébergement avec petit déjeuner (4 nuits à la Casa Polanco México, 2 nuits au Banyan Tree Puebla, 3 nuits à l’Otro Oaxaca) et excursions avec guide francophone inclus.

Colombie, l’effervescence de l’art

Le café Libertario. Eric Martin

Autrefois infréquentables, les villes tentaculaires de Medellín et Bogotá sont devenues depuis quelques années des étapes incontournables du circuit international de l’art et de la création. Le processus de paix engagé après 50 ans de conflit armé et l’énergie débordante d’une jeunesse résiliente font bouger les lignes. À Medellín, on pose ses valises dans le quartier d’El Poblado, vert et festif, bordé de petites boutiques d’artisanat et de mode (Medellín a sa Fashion Week !), cafés et bons restaurants. Du centre-ville, on emprunte le Metrocable pour s’envoler à la Comuna 13, cet ancien barrio meurtri par les narcos, devenu un musée du graffiti à ciel ouvert.

Le centre de Bogota depuis El Mirador. Eric Martin

Ensuite on file au MAMM, Musée d’art moderne de Medellín, puis on suit le parcours monographique de la plaza Fernando-Botero. L’artiste récemment décédé avait fait don d’une impressionnante collection d’œuvres à sa ville natale. Pour approfondir le travail du peintre et sculpteur colombien le plus célèbre, rendez-vous au Musée Botero de Bogotá à moins d’une heure de vol. Dans la capitale, des rhizomes de l’art contemporain pointent un peu partout, de la mythique Candelaria à l’underground Art District. Malgré la paix fragile, cette nucléation des arts souffle un vent salutaire.

Voir aussi :  Typic Travel, Agence de voyage locale au Vietnam, 100% fiable et légale pour votre voyage

Voyages Confidentiels (09.70.17.00.04 ; Voyagesconfidentiels.fr ). Combiné culturel sur mesure « Séjour arty & fashion de Bogotá à Medellín » de 9 jours, à partir de 9490 € par personne, avec des expériences exclusives guidées par des spécialistes, 4 nuits à Bogotá, 4 nuits à Medellín, vols internationaux et intérieurs compris.

Géorgie, les merveilles de Tbilissi et du Caucase

La Wine Factory. Eric Martin

De Jason et la Toison d’or aux amours d’Ali et Nino, la Géorgie est une terre de mythes et de légendes. Elle vibre aux sons de chants polyphoniques, s’anime autour de tables gargantuesques et se recueille, dans ses églises millénaires baignées d’encens, devant des icônes éclairées à la lumière vacillante des bougies. Goûter à la Géorgie, c’est commencer par sa capitale, Tbilissi, au carrefour des routes de l’Orient et de l’Occident. Sous la forteresse Narikala du IVe siècle, les bains sulfureux rappellent les descriptions d’Alexandre Dumas dans Voyage au Caucase. Plus loin, au Musée national géorgien, une archéologue francophone livre tous les secrets de l’or de Colchide.

Les balcons du vieux quartier de Tbilissi. Eric Martin

La ville est attachante avec ses ruelles pleines de charme, mais il faut déjà partir pour la Kakhétie, cette région bénie des dieux pour le vin. De beaux domaines datant du XIXe siècle y revivent depuis peu. Il y aura aussi la visite de Mtskheta, l’ancienne capitale ; Koutaïssi au charme d’antan ; Gori, la ville de Staline et le musée poussiéreux qui lui est dédié ; Borjomi, l’ex-ville thermale avec l’ancienne résidence des Romanov… Il y aura enfin des randonnées au pied du merveilleux mont Kazbek… Le tout saupoudré de l’incroyable hospitalité à la géorgienne.

Voir aussi :  JE VOYAGE SEUL EN THAILANDE PENDANT 2 MOIS - VLOG

Club Faune Voyages (01.42.88.31.32 ; Club-faune.com ). Circuit de 13 jours /12 nuits, à partir de 7 000 € avec vols internationaux Air France, voiture avec chauffeur, guide francophone privé, hébergement en hôtels design ou de charme, petits déjeuners, déjeuners et quelques dîners, visites et randonnées.

Égypte, take Caire !

Le Sarcophage doré de Toutankhamon en restauration pour la première fois depuis sa découverte en 1922. Philippe Bourseiller

Au Caire, en lisière du plateau de Gizeh, avec les pyramides de Kheops, Khephren et Mykérinos en toile de fond, le Grand Musée égyptien (GEM), plus grand musée au monde dédié à la civilisation égyptienne antique, est en passe d’ouvrir. Vingt ans ! C’est le temps qu’il a fallu pour qu’il sorte des sables… À la décharge de ce pharaonique chantier, la révolution de 2011 et la pandémie mondiale n’ont pas favorisé la bonne marche des travaux. En attendant son ouverture officielle complète, on peut d’ores et déjà s’éblouir des espaces communs, tels que l’escalier monumental et la statue colossale de Ramsès II dans le hall. Le monde entier, dans une fiévreuse impatience, attend l’ultime signal pour venir admirer les 24.000 m2 d’espaces d’exposition, où figureront en majesté le trésor de Toutankhamon (plus de 5000 artefacts) ou encore la barque solaire de Kheops.

Adobe Stock

Dans les starting-blocks, Intermèdes a déjà programmé des voyages à la découverte de cette merveille incluant aussi la visite des pyramides de Dahchour, la pyramide à degrés de Djoser, les mythiques sites de Gizeh, Saqqarah, ainsi que le vieux Caire copte et islamique. Une plongée au cœur de l’Égypte multimillénaire éclairée par le docteur en histoire et archéologie Moustafa Said Zayed.

Intermèdes (01.45.61.90.90 ; Intermedes.com). Date à venir. À partir de 2 950 € par personne les 7 jours/6 nuits, vols depuis Paris inclus.



Source link

Vous aimerez aussi...