Bagages, repas, choix du siège… La fin du tout-inclus à bord des avions


DÉCRYPTAGE – La multiplication des services payants par toutes les compagnies aériennes se généralise et ouvre la voie à une nouvelle ère moins confortable pour le passager.

L’avion est depuis trois décennies le symbole du rêve accessible, une fenêtre ouverte sur des horizons lointains. Mais dans un monde où chaque litre de carburant compte et où l’empreinte carbone devient une préoccupation incontournable, la multiplication des offres tarifaires change la donne, et perd parfois les voyageurs. Une constante demeure : dans ce ciel encombré d’options, le passager a plus que jamais besoin de clarté.

Flash-back. Si le voyage en avion, dans les années qui suivent la Seconde Guerre mondiale, est un privilège réservé à une élite, une transformation radicale s’annonce. La métamorphose a pour précurseurs les avions à réaction comme le De Havilland Comet et le quadriréacteur Boeing 707, des bijoux d’ingénierie avec des trajets toujours plus rapides et toujours plus de passagers. Chez Air France, on dépense alors sans compter pour le client devenu roi, en proposant à bord des menus concoctés par des chefs étoilés. Mais l’azur est encore un rêve lointain pour beaucoup…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Voir aussi :  Zhou shi kong Shrine Chanthburi Thailand footage. (ศาลเจ้าโจวซือกง จันทบุรี)

Vous aimerez aussi...