Italie : Rimini, balade inspirée dans la ville de Federico Fellini


Italie - Rimini, balade inspirée dans la ville de Federico Fellini

Piazza Malatesta © Riccardo Gallini /GRPhoto

En partenariat avec ENIT – OFFICE NATIONAL ITALIEN DE TOURISME

Rares sont les villes autant liées à l’univers d’un créateur que Rimini, indissociable de l’œuvre de Federico Fellini. C’est en 1920 que le géant du cinéma italien a vu le jour dans cette ville d’Emilie-Romagne posée au bord de l’Adriatique et célèbre pour ses plages de sable. Véritable muse du cinéaste, Rimini a été à la fois la matrice et la source d’inspiration de toute l’œuvre du maestro, des Vitelloni à E la nave va, en passant par l’inoubliable Amarcord, qui fourmille de références à cette cité et à sa région, où il a passé les 19 premières années de sa vie.

© Uff Stampa Comune RN Mapping Galli

Musée Fellini de Rimini : un superbe hommage au Maestro

Rimini rend un magnifique hommage au Maestro avec le musée Fellini, ouvert en 2021, dont la visite ravira les cinéphiles et les amateurs du cinéaste. Totalement consacré à l’univers fellinien, ce site exceptionnel offre une expérience immersive et singulière à ses visiteurs que n’aurait pas reniée le réalisateur de La Dolce Vita.

Le parcours d’exposition, à la fois inspirant, interactif et ludique, s’étend sur trois sites : le château Sismondo, une ancienne forteresse construite au XVe siècle, le Palazzo del Fulgor édifice du XVIIIème s abritant le cinéma Fulgor (jadis fréquenté par le jeune Fellini) où sont projetés ses films, et la place Malatesta, un lieu de vie poétiquement renommé « place de rêves », où des jeux de lumière et des installations, dont une fontaine recréant le célèbre effet de brouillard d’Amarcord, évoquent l’univers fellinien.

En tout, pas moins de 16 salles garantissent une plongée dans l’imagination foisonnante de Fellini à grand renfort de vidéos, d’installations, de costumes et d’objets culte, comme le Christ de La Dolce Vita ou une Anita Ekberg XXL spécial selfie ! Tout au long du parcours, le visiteur peut revoir des extraits de film, découvrir des documents d’archives, des accessoires et des décors, ainsi que le fameux « Livre des rêves », le journal dans lequel le réalisateur a dessiné et noté pendant trente ans les songes à l’origine de ses films.

© Emilio Salvatori

Promenade fellinienne dans les rues de Rimini

Après la visite, l’exploration de l’univers de Federico Fellini se poursuit dans les rues de Rimini, dont certaines portent le nom de personnages de ses films, mais aussi de sa compagne et muse, l’extraordinaire comédienne Giuletta Masina. Le cinéaste repose d’ailleurs à ses côtés dans le cimetière monumental, sous une œuvre en bronze du sculpteur Arnaldo Pomodoro.

Incontournable, le Borgo San Giuliano invite à une flânerie poétique aves ses fresques murales signées par des artistes locaux évoquant avec grâce et émotion les films du Maestro, comme l’émouvante Gelsomina de La Strada ou la célèbre scène de la fontaine de Trevi de La Dolce Vita.

En bord de mer, on ne manquera sous aucun prétexte le Grand Hôtel, splendide bâtiment Art nouveau, qui faisait rêver le héros d’Amarcord, inspiré des souvenirs d’enfance de Fellini, mais aussi le Corso d’Augusto, le palais de l’Arengo ou la Fontana delle Pigna, entre autres lieux évoqués dans Amarcord, dont le titre signifie « Je me souviens » dans le dialecte local.

Non loin, le quai de Rimini, qui mène du phare à la Palata, – l’une des promenades les plus populaires de Rimini – apparaît dans des scènes de I Vitelloni. Les felliniens inconditionnels pousseront, quant à eux, jusqu’à Marina Centro, dans la rue Dardanelli, où est né le cinéaste.  

Rimini, c’est déjà du cinéma !


Pour en savoir plus :

https://emiliaromagnaturismo.it/it

https://www.travelemiliaromagna.it/en/

https://www.visitrimini.com/fr/riminicest-fellini/itineraire-fellinien/


Plus d’idées sur italia.it

logo

Infos destination :
Italie



Source link

Voir aussi :  Songkran à Bangkok | Voyage en Thailande | Songkran 2019

Vous aimerez aussi...