Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères


En raison d’une situation sécuritaire extrêmement volatile et de la persistance de la menace terroriste, il est formellement déconseillé aux ressortissants français de se rendre en Libye.

Les Français encore présents en Libye sont invités à quitter le pays.

Plusieurs attentats terroristes ont eu lieu en 2018 dans le pays y compris dans la capitale Tripoli.

La menace d’enlèvements est élevée ; des ressortissants étrangers sont toujours détenus par des groupes armés.

Depuis le 30 juillet 2014, les locaux de l’ambassade à Tripoli sont fermés et la France ne dispose à l’heure actuelle que d’une présence diplomatique allégée en Libye.

Pour les questions consulaires, les Français restés en Libye sont invités à contacter le consulat général de France à Tunis :

• par téléphone, au +216 71 105 000 ;

• par courriel : courrier chez consulfrance-tunis.org.

En cas de déplacement impératif en Libye, les voyageurs sont invités à prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires et à s’inscrire sur le portail Ariane.

Consignes de précaution aux ressortissant français devant impérativement se rendre en Libye

Les déplacements professionnels dans cette zone, lorsqu’ils sont absolument indispensables, doivent faire l’objet de mesures de sécurité particulièrement robustes, incluant notamment une escorte de sécurité. En amont, il est indispensable d’établir un plan de sécurité prenant en compte le niveau particulièrement élevé des risques. Il est recommandé de consulter le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En permanence, il convient de :

• se tenir à l’écart des rassemblements et des mouvements de foule ;

• proscrire les déplacements nocturnes ;

• adopter une attitude de réserve et de discrétion en toutes circonstances ;

• s’informer des dernières évolutions de la situation sécuritaire à destination.

Voir aussi :  Guide de Voyage vidéo THAÏLANDE/ Cap sur BANGKOK MODERNE/ CHINA TOWN !

Risques encourus

L’instabilité des conditions sécuritaires impose la plus grande prudence et une vigilance permanente sur l’ensemble du territoire :

  • La menace terroriste reste réelle, au sein de la capitale (attentats, revendiqués par l’État islamique, contre la Haute autorité électorale en mai 2018, contre la National Oil Corporation en septembre 2018 et contre le ministère des Affaires étrangères en décembre 2018), comme dans le reste du pays (attentats, revendiqués par l’État islamique, contre la ville de Tazirbu en Cyrénaïque et contre la ville de Fuqaha dans le Fezzan en novembre 2018). Le risque d’enlèvement par des groupes terroristes reste également avéré (enlèvement de travailleurs sud-coréens et philippins par un groupe armée non-identifié en juillet 2018) ;
  • Des affrontements sporadiques entre groupes armés peuvent donner lieu à des combats à l’arme lourde, y compris en milieu urbain. En septembre 2018, de tels combats ont entraîné à Tripoli et dans ses alentours la mort de plus d’une centaine de personnes, dont une majorité de civils, et provoqué d’importants dégâts matériels (fermeture pendant quatre semaines de l’aéroport de Mitiga). Des affrontements sont en outre régulièrement signalés dans d’autres régions du pays, notamment dans la région dite du « Croissant pétrolier » (centre du pays) et dans le Sud (affrontements dans la zone de Koufra en novembre 2018, combats aux alentours de Traghan en décembre 2018, etc.) ;
  • La recrudescence de la criminalité reste, enfin, une menace dans l’ensemble du pays. Des cas d’assassinats ciblés, de vols avec violences, d’enlèvements crapuleux sont rapportés dans plusieurs villes du pays (dont notamment Tripoli et Benghazi). La faible présence de forces de sécurité dans les zones rurales, et notamment dans le Sud du pays, a favorisé l’implantation de groupes criminels et terroristes. Les zones frontalières présentent en outre un fort risque d’insécurité en raison de la présence de bandes armées.
Voir aussi :  Offre de lancement, moniteur plongée sous marine, pratiquer la plongée sous marine en toute sécurite



Source link

Vous aimerez aussi...