randonnée, road trip… Nos conseils d’itinéraire


À moins de 4 heures d’avion de la France, l’île portugaise perdue au nord ouest de l’Afrique offre des paysages spectaculaires où les montagnes côtoient l’océan. Un véritable ravissement pour les yeux des vacanciers dont de nombreux randonneurs. Nos conseils pour découvrir Funchal et des lieux à la beauté sauvage et à l’âme profondément authentique.

Si le succès de Madère se mesurait au nombre de ses surnoms, l’île portugaise réaliserait un carton plein : «Perle de l’Atlantique», «île aux fleurs» ou »Hawaii d’Europe«… Madère inspire, et cela n’est pas que théorique : l’archipel portugais sis au nord ouest de l’Afrique attire un nombre croissant visiteurs étrangers. Car oui, l’île natale de l’idole lusitanienne Cristiano Ronaldo mérite tous les surnoms flatteurs qu’on lui attribue. Elle offre en outre un énorme avantage, partagé avec son voisin espagnol des Canaries : son climat subtropical lui confère des températures douces toute l’année. D’où son énième surnom de «l’île de l’éternel printemps», qui suppose toutefois qu’il ne faut jamais s’attendre à des températures estivales et méditerranéennes, ou à un soleil irradiant. Sachez enfin que, niveau plage, Madère n’offre pas de longues étendues sablées. Sa côte déchiquetée propose plutôt des piscines naturelles dans des environnements rocheux.

Madère coche toutes les cases de la destination parfaite pour des randonnées ou un road trip en toutes saisons, sachant que la fin d’année est particulièrement animée avec ses feux d’artifice et son carnaval On se promène dans ses villes pleines de charme, on s’aventure sur sa myriade de sentiers de «rando» et on s’émerveille devant les paysages enchanteurs de ses côtes, au large desquelles les baleines se donnent rendez-vous entre avril et octobre.

Carte : notre road trip pour découvrir Madère (133 km de route)

Étape 1 : Funchal

Le jardin botanique de Monte, à Funchal, baptisé le «Jardim Tropical Monte Palace». Il s’atteint en funiculaire.
Travel Faery

1 jour – Culture – Gastronomie

Après environ 3h30 de vol depuis Paris, on atterrit sur la surprenante piste suspendue à des pylônes de l’aéroport Cristiano Ronaldo, le plus célèbre des natifs de Madère. On récupère notre voiture de location et on se dirige vers le centre de Funchal pour découvrir les incontournables de la capitale de l’île.

  • Se promener dans la vieille ville et admirer les intérieurs remarquables de la cathédrale Sé et de l’Igreja do Colégio ;
  • Flâner entre les étals colorés du Mercado dos Lavradores et savourer un bolo do caco, un pain traditionnel garni de beurre à l’ail ;
  • Déambuler sur le pavage noir et blanc de la Praça do Municipio et pousser les portes de la chocolaterie Uau Cacau pour goûter de succulentes pralines au maracuja ;
  • Grimper en funiculaire jusqu’au quartier du Monte et se balader au Jardim Tropical Monte Palace, le magnifique jardin botanique de Madère, avant de redescendre en empruntant les carros de cesto, des paniers en osier montés sur des patins en bois et poussés par des carreiros ;
  • Faire une pause gourmande à la Fabrica Santo Antonio, dont les gâteaux au miel enchantent les papilles des gourmands depuis 1893.
Voir aussi :  Formalités : Costa Rica : la durée de séjour sans visa étendue à 6 mois

Étape 2 : Câmara de Lobos

2 jours – 10 Km – 15 min de route – Nature

Coucher de soleil sur Câmara de Lobos et ses xavelas (bateaux de pêche traditionnels).
anilah – stock.adobe.com

Non loin de Funchal, la petite ville de Câmara de Lobos séduit par son charme authentique. À l’époque de la découverte de l’île, elle fut nommée ainsi en raison des nombreux phoques (lobos) qui peuplaient sa baie, désormais colorée par les xavelas, les bateaux de pêche traditionnels.

  • S’émerveiller devant la vue époustouflante qu’offre le Cabo Girão, le plus haut promontoire d’Europe (580 m) et marcher sur sa plateforme à fond de verre suspendue au-dessus du vide ;
  • Rouler jusqu’à Ribeira Brava (13 Km) pour profiter d’une superbe vue sur la côte ouest depuis les miradors de São Sebastião et Espigão ;
  • Continuer sur la route en direction de Calheta (20 Km) pour visiter le musée d’art contemporain Casa das Mudas et admirer les rouleaux de vagues déferlant sur les plages de Jardim do Mar, le meilleur spot de surf de Madère.

Étape 3 : Côte ouest

1 jour – 42 km – 45 min de route – Nature

Parmi les points de vue, celui du mirador da Eira da Achada est particulièrement impressionnant.
stock.adobe

Direction la pointe ouest de l’île pour découvrir les paysages enchanteurs de Ponta do Pargo. De là, on emprunte la route menant à Achadas da Cruz, dont les montagnes et la nature préservée offrent de belles possibilités de randonnée.

  • Contempler la vue sur l’océan Atlantique et les formations rocheuses disséminées au large de la côte depuis le belvédère du phare de Ponta do Pargo, qui se dresse au sommet d’une falaise de 290 m ;
  • Emprunter le téléphérique reliant Achada da Cruz à la plage de Fajã de Quebrada Nova pour admirer le panorama de l’océan et les montagnes environnantes.
Voir aussi :  [AFK ARENA GUIDE] Voyage of Wonders - Frozen Ground - Full Clear!

Étape 4 : Côte nord

2 jours – 21 km – 35 min de route – Nature

Piscine naturelle d’origine volcanique à Seixal.
Jana – stock.adobe.com

Notre road trip à Madère se poursuit par la découverte de la côte nord de l’île, terrain de jeu idéal pour les amoureux de la nature. Entre piscines naturelles d’origine volcanique, forêts de lauriers luxuriantes, grottes millénaires et plages de sable noir, on profite de ces deux jours pour se reconnecter avec les éléments.

  • Se baigner dans les célèbres piscines naturelles de Porto Moniz et visiter l’aquarium de Madère ;
  • S’aventurer sur les sentiers verdoyants de la Levada da Ribeira de Janeira et admirer l’exubérance de la forêt de lauriers de Fanal, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO ;
  • Faire une halte à Seixal (10 Km) pour contempler le contraste saisissant entre le noir du sable de la plage, le bleu de l’océan et le vert des montagnes tapissées de vignobles ;
  • Explorer les grottes de São Vicente, vieilles de 890 000 ans, et visiter le Centre du volcanisme.

Étape 5 : Les terres

Randonnée spectaculaire sur les sentiers du Pico Ruivo.
Jan Nedbal

1 jour – 50 km – 1h de route – Trekking

On quitte la côte pour s’enfoncer à l’intérieur des terres où se dressent les montagnes de la cordillère centrale de l’île. On s’imprègne des paysages magnifiques, on découvre la richesse de la flore locale et on observe des oiseaux endémiques, à l’image du roitelet de Madère.

  • S’élancer sur le parcours PR 1.2 (45 min de marche) pour admirer le Pico Ruivo, le plus haut sommet de l’île (1862 m), dont les hauteurs offrent une vue sur l’île de Porto Santo ;
  • S’aventurer sur les pentes du Pico de Arieiro (1818 m) en empruntant les sentiers du parcours PR1, qui permet également d’admirer le Pico das Torres (1851 m).
Voir aussi :  Un Endroit Sur Terre Où La Vie N’existe Pas

Étape 6 : Santana

1 jour – 10 km – 15 min de route – Traditions

Les palheiros, maisons traditionnelles, à Santana.
Pascal Ledard

Dernière étape de notre escapade madérienne, la petite ville de Santana doit sa réputation à ses maisons triangulaires typiques. Avec leurs toits de chaume et leurs façades colorées, ces constructions en bois traditionnelles sont au fil du temps devenues l’un des symboles de l’île.

  • S’immortaliser devant les iconiques maisons de Santana et découvrir les traditions de l’île en visitant le Parque Tematico da Madeira ;
  • Monter à bord du téléphérique menant à la réserve naturelle de Rocha do Navio et profiter d’une vue panoramique sur la région ;
  • Se rendre au village voisin de Faial pour admirer le rocher volcanique de Penha de Agua depuis le miradouro do Cortado.

Direction ensuite l’aéroport de Funchal pour restituer le véhicule de location et embarquer à bord de l’avion du retour à Paris.


En vidéo – Où voir les plus beaux couchers de soleil du monde ?



Source link

Vous aimerez aussi...