Vivre et visiter la Côte amalfitaine et Naples en 7 jours : nos conseils d’itinéraire


La Côte amalfitaine capte le visiteur par la beauté saisissante de ses paysages de falaises plongeant dans la mer Tyrrhénienne. Nos conseils pour découvrir cette côte qui s’étend sur 25 km dans le Golfe de Salerne. Un voyage tout au sud de l’Italie qui permet de profiter aussi de Naples, Pompéi et Capri.

Osons le dire : la Côte amalfitaine est probablement l’un des plus beaux littoraux du monde. Tout au sud de l’Italie, dans cette partie de Campanie qui s’étend de Positano à Vietri sur Mare, cette bande côtière du Golfe de Salerne semble sortie d’un songe des dieux, avec ses villages colorés accrochés aux falaises et surplombant une mer Tyrrhénienne d’un bleu intense.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, celle que les Italiens appellent la Costiera offre autant de possibilités qu’elle ne compte de villages pittoresques à visiter. Ce road trip d’une semaine au départ de Naples permet de découvrir les plus beaux joyaux de la Côte amalfitaine et de profiter des charmes insulaires de Capri avant de voyager dans le passé au milieu des ruines de Pompéi. Un goût de liberté sur la côte qui donne tout son sens à la Dolce Vita.

Carte : road trip de 7 jours sur la Côte amalfitaine, notre parcours

Étape 1 : Naples

1 jour – Culture – Patrimoine – Gastronomie

La basilique Saint François de Paule (San Francesco di Paola), sur la piazza del Plebiscito. irisphoto1 – stock.adobe.com

Après 2h15 de vol depuis Paris, on atterrit à l’aéroport de Naples-Capodichino. On se dirige vers le centre-ville pour explorer les différents quartiers de Naples et s’imprégner des charmes de l’une des plus anciennes villes d’Europe.

Nos incontournables à Naples

  • Flâner dans le centre historique de Naples et visiter la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, l’église du Gesù Nuovo ainsi que la basilique Santa Chiara ;
  • Déambuler dans les ruelles des quartiers espagnols et s’immortaliser devant la fresque murale à l’effigie de Diego Maradona, légende du SSC Napoli (rue Emanuele De Deo) ;
  • Se promener dans le quartier San Ferdinando et s’arrêter sur la Piazza del Plebiscito pour admirer le Palais Royal ;
  • Profiter d’une vue imprenable sur la baie de Naples et le majestueux Vésuve depuis la colline de Vomero ;
  • Faire du shopping dans la Galleria Umberto I, coiffée d’un dôme de verre, et savourer une authentique pizza napolitaine dans l’un des restaurants situés sur le front de mer, près du port de plaisance.
Voir aussi :  Thaïlande tourisme

Étape 2 : Amalfi et Ravello

1 jour – Patrimoine – Culture – Nature
60 Km – 1h25 de route

Amalfi, village plongeant dans la mer au pied du mont Cerreto (1315 m). Aleh Varanishcha – stock.adobe.c

On traverse l’arrière-pays napolitain et les paysages de la Campanie rurale pour rejoindre les villages pleins de charmes de la Côte amalfitaine. On prend le temps de visiter Amalfi, dominée par le mont Cerreto, avant de remonter vers Ravello, situé à 20 min de route.

Nos incontournables à Amalfi et Ravello

  • Flâner dans le centre historique d’Amalfi et se perdre dans les ruelles bordées de maisons anciennes du quartier de Vagliendola ;
  • Visiter le Duomo, la cathédrale d’Amalfi, et admirer son architecture mêlant influences baroque, romane et byzantine ;
  • S’aventurer au milieu de la végétation luxuriante de la vallée de Ferriere et découvrir la cascade éponyme ;
  • Marcher sur les pas de Wagner en visitant la Villa Rufolo et se promener dans ses sublimes jardins qui ont inspiré le compositeur allemand dans la création de Parsifal ;
  • Profiter d’une vue panoramique de la mer Tyrrhénienne depuis la Villa Cimbrone et sa terrasse de l’infini, une balustrade en pierre ornée de bustes.

Étape 3 : Positano et Praiano

1 jour – Nature
18 Km – 50 min de route

Positano vu de la plage. Cristina Trif

Depuis Amalfi, on emprunte la route SS163 qui longe la Costiera pour se rendre au village de Positano, connu pour ses maisons colorées agglutinées à flanc de falaise. On profite du trajet pour découvrir la Grotta dello Smeraldo, à Conca dei Marini, et le fjord de Furore avant de faire une halte à Praiano pour s’imprégner de sa douceur de vivre.

Voir aussi :  TOUT SUR LA BIRMANIE: Itinéraire, Budget, Bons Plans

Nos incontournables à Positano et Praiano

  • Se balader dans les ruelles pentues de Praiano et se rafraîchir dans les eaux cristallines de la Cala della Gavitella, une crique rocheuse accessible via un escalier de 413 marches ;
  • Admirer le dôme en majoliques de l’église de Santa Maria Assunta à Positano ;
  • Contempler les maisons colorées de Positano depuis la mer lors d’une sortie en bateau traditionnel ;
  • Faire une randonnée sur le Sentier des Dieux, un chemin panoramique classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Étape 4 : Capri

3 jours – Nature – Plage – Culture
20 Km – 30 min de traversée

L’incroyable Via Krupp, à Capri. Witold Ryka

Depuis Positano, on embarque à bord d’un ferry à destination du port de Marina Grande, à Capri. Après une demi-heure de traversée, on arrive sur cette île baignée de soleil qui séduit par sa nature préservée et son patrimoine historique riche que l’on prend plaisir à découvrir durant ces 2 jours.

Nos incontournables à Capri

  • Flâner sur la Piazza Umberto I dans la ville de Capri et se perdre dans les ruelles pavées bordées de boutiques chics et de maisons blanches
  • Explorer la magnifique Grotta Azzurra lors d’une excursion en bateau
  • Se rendre aux Jardins d’Auguste pour contempler les Faraglioni, trois immense rochers calcaires baignant dans la mer ;
  • Marcher jusqu’aux belvédères del Pizzolungo et Tragara pour admirer l’Arco Naturale, une arche de roche calcaire s’élevant à 20 m au-dessus de la mer Tyrrhénienne ;
  • Visiter les vestiges de la Villa Jovis, ancienne demeure de Tibère, le deuxième empereur de Rome ;
  • Se détendre sur les superbes plages de Capri avant de savourer des ravioli capresi et autres spécialités locales dans un restaurant.
Voir aussi :  «Ailleurs», le podcast du Figaro qui vous fait voyager autrement : destination Singapour

Étape 5 : Pompéi

1 jour – 37 Km – 1h de route
Histoire

Les ruines de Pompei. Serenity-H

Après avoir profité des charmes insulaires de Capri, on retourne sur le continent en ferry, pour prendre la route de Pompéi et découvrir les vestiges archéologiques de cette ville ensevelie par la lave du Vésuve en l’an 79 avant d’être redécouverte au XVIIe siècle dans un excellent état de conservation.

Nos incontournables à Pompei

  • Découvrir l’amphithéâtre et la grande palestre où s’entrainaient les athlètes de la ville ;
  • Se promener dans le Forum et admirer le temple d’Appollon, l’un des plus anciens monuments de la ville ;
  • Visiter les thermes du Forum, les maisons des Vettii et du Faune ainsi que la Villa des Mystères, l’une des plus belles de la cité ;
  • Admirer les fours parfaitement conservés de la boulangerie de Modestus et visiter le Lupanar, le bordel de Pompéi.
  • Depuis Pompéi, 30 min de route suffisent pour rejoindre Naples d’où l’on embarque à bord du vol retour après avoir restitué le véhicule de location à l’aéroport.



Source link

Vous aimerez aussi...