Voyager sans se déplacer grâce au métavers


Grâce à un casque de réalité virtuelle, l’utilisateur peut visiter des lieux historiques avec la sensation d’y être. Mariia Korneeva – stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE – Ses adeptes promettent une révolution technique à ses futurs utilisateurs, touristes compris. La réalité est plus nuancée.

Imaginez: en quête de nouveaux horizons touristiques, vous êtes à la recherche de votre futur logement. Votre budget étant un peu serré, il convient d’opter pour le meilleur choix possible. Coup de chance, l’hôtel qui attire votre œil propose de visiter son restaurant et ses chambres, mais dans son univers numérisé, ou métavers!

À l’aide d’un casque de réalité virtuelle, il vous est possible de plonger dans un monde matérialisé en 3D. Celui-ci représente votre prochain hébergement de vacances avec fidélité. Un peu comme si vous y étiez avant même d’avoir fait vos valises. L’idée paraît très ambitieuse, elle est actuelle.

On reste sur sa faim

Le patron du groupe Meta (anciennement Facebook), l’homme d’affaires américain Mark Zuckerberg, vante depuis octobre 2021 les applications potentielles de ces métavers, sortes de nouveaux eldorados numériques immersifs. D’après le fondateur du réseau social aux 2,9 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, ces espaces interactifs seraient «la prochaine étape de l’évolution…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Voir aussi :  Thaïlande mars 20

Vous aimerez aussi...