Au Portugal, le train désormais en illimité pour 49 euros


Au Portugal, la nouvelle offre mensuelle des chemins de fer inclut l’utilisation illimitée des trains régionaux. Markus Mainka / Markus Mainka – stock.adobe.com

S’inspirant de l’initiative allemande, le Portugal propose depuis le 1er août un abonnement mensuel permettant d’emprunter l’ensemble des trains régionaux. Mais attention, de nombreuses restrictions s’appliquent.

Voici un sésame très intéressant pour les amateurs de train. Après l’Allemagne, le Portugal vient de lancer un abonnement mensuel permettant d’emprunter son réseau ferré à volonté. Depuis le 1er août, le National Train Pass permet de se déplacer dans tout le pays pour 49 € par mois. Et bonne nouvelle, cet abonnement est ouvert à tous les Européens, y compris aux simples touristes, comme le confirme le portail d’information de l’espace Schengen.

Avec ce passe ferroviaire, on peut voyager «sur tous les trains régionaux du pays et [il] permet des déplacements illimités, sans restriction de temps», détaille le gouvernement portugais. Seules quelques lignes régionales ne sont pas incluses, comme Régua-Pocinho (ligne du Douro), Coimbra-Figueira da Foz (banlieue de Coimbra), Pinhal Novo-Évora et Pinhal Novo-Vila Nova da Baronia (ligne de l’Alentejo), et Pinhal Novo-Tunes (ligne du sud). Cette restriction s’applique aussi aux trains Intercités et interrégionaux et aux trains à grande vitesse Alfa Pendular. Enfin, le passe ne permet pas non plus de circuler dans les agglomérations de Porto, Lisbonne et Coimbra avec les trains urbains.

Une offre similaire en Allemagne

Disponible à n’importe quel guichet, l’abonnement est activable avec l’achat d’une carte CP d’un montant de 6 €, précisent les chemins de fer portugais (Comboios de Portugal). Ce nouveau passe rencontrera-t-il le même succès que d’autres initiatives européennes du même type ? Début mai, l’abonnement mensuel de 49 €, proposé en Allemagne, a rencontré un large public. Il faut dire que celui-ci est bien plus avantageux que son comparse portugais. Il inclut non seulement les trains régionaux, mais aussi tous les autres transports en commun, comme le métro, les tramways et les bus. En Autriche, les voyageurs peuvent quant à eux emprunter tous les transports en commun publics et privés du pays, grâce au «KlimaTicket», un abonnement annuel de 1095 €.

Voir aussi :  thailand diving radio

Quid de la France ? Inspiré par l’initiative allemande, le gouvernement réfléchit à la mise en place d’un passe similaire applicable sur les trains régionaux pour l’été 2024. «Un pass qui soit simple, attractif, pas cher pour les jeunes», a fait savoir Clément Beaune début juillet, fort du succès du passe France-Allemagne.



Source link

Vous aimerez aussi...