Ces deux pistes de ski des Alpes sont déjà ouvertes ce week-end


Le domaine nordique de Bessans, ici la semaine dernière, propose 9 km de pistes aux fondeurs ce week-end. OT Haute Maurienne Vanoise / D. Cuvelier

En attendant les premières ouvertures de ski de piste à partir de la semaine prochaine, les skieurs de fond profitent ce week-end de deux boucles, en Savoie et Haute-Savoie.

Chutes de neige aidant, une deuxième piste de ski de fond ouvre ce samedi 11 novembre dans les Alpes du nord, pour accueillir le grand public. Après la station de Bessans, en Haute Maurienne (Savoie) le 1er novembre, c’est au tour de Flaine (Haute-Savoie) de proposer une boucle de ski nordique de 3 km sur son domaine d’Agy, au col de Pierre Carrée, à 1600 m.

Le 1er novembre, Bessans avait comme chaque année inauguré la saison de nordique en accueillant les équipes de France sur une piste de 3 km ouverte (1800 m) grâce au snowfarming, cette technique de conservation de neige d’une année sur l’autre. «Les conditions météo ont permis cette ouverture, et la neige naturelle était aussi au rendez-vous, indique Jérémy Tracq, le maire de la commune. En cumulé, nous en sommes aujourd’hui (vendredi 10 novembre NDLR) à 40 cm de chutes de neige, pour une une épaisseur qui a permis de travailler la piste à la motoneige et rouleau. » 6 km de tracés supplémentaires sont accessibles aux fondeurs ce samedi, pour un tarif de 6 € à partir de 13 h.

Ouvertures avancées

Les Alpes du nord profitent pour le moment de chutes de neige relativement satisfaisantes en altitude. Côté ski alpin, les stations de Tignes et Val Thorens (Savoie) ont avancé l’ouverture de quelques pistes au 18 novembre, avant d’inaugurer une grande partie de leurs domaines le 25 novembre, comme les Deux-Alpes (Isère). Côté nordique, «d’autres stations devraient ouvrir sous peu, dans les Alpes du sud notamment », selon Léo Guilbert, directeur de Nordic France, l’association qui regroupe 160 sites en France.

Voir aussi :  Comment se passe l'école en Nouvelle Zélande

Les passionnés de disciplines nordiques, dont le nombre s’est accru depuis la pandémie de Covid-19, profitent jusqu’au 15 novembre de «pass saisonniers» à tarifs préférentiels, de -10 à -30%, soit un maximum de 230 € pour un pass national adulte (et des tarifs plus modeste pour les pass massif ou domaine). «Jusqu’à 90% des ventes de ces pass se font en ce moment», indique Léo Guilbert, qui espère que le grand retour de la neige, après un mois d’octobre ensoleillé, se traduira par la même dynamique que l’an passé. Nordic France a enregistré 2,55 millions de journées skieurs en moyenne ces deux derniers hivers, contre 1,8 million en 2019. Quant au tarif journée adulte, il reste en moyenne cette saison à moins de 10 €, à 9,23 € exactement.



Source link

Vous aimerez aussi...