Crans-Montana, vitrine de rêve de la montagne en hiver


GRAND REPORTAGE – Prisée pour son air pur et son ensoleillement à faire pâlir tous les sommets des Alpes, la station suisse entretient une longue histoire avec le ski et le bien-être. Dans le Valais, l’escale de sports d’hiver se vit comme une petite ville d’altitude, l’insolente beauté de la montagne en plus.

Enfin, les sommets ont percé. Les nuages ont levé leur voile bleuté sur une fine dentelle de rocs, d’à-pics et de crêtes dessinés par les géants des Alpes. « Ça y est, nous les avons tous ! On contemple d’ici toute la série des 4000 alpins : la dent Blanche et sa pente pyramidale, le Zinalrothorn avec sa belle arête un peu tournée, le Cervin, nettement plus acéré, et, tout à l’ouest, le joyau de la couronne, le mont Blanc . » Les raquettes enfoncées dans la neige qui recouvre les pentes des alpages, le guide de montagne Étienne Jaccottet aligne les noms des sommets du bout du bâton.

« C’est un tableau immanquable : ici, il est accroché au quotidien », commente cet insatiable marcheur, mi-Breton mi-Zurichois, arrivé il y a trois décennies en Valais pour ne plus repartir. En contrebas, derrière les mélèzes, Crans-Montana s’esquisse : une architecture moderne posée sur un socle de vignes en terrasses, dominant la plaine du Rhône et couronnée de cimes scintillant sous

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Voir aussi :  3 conseils pour éviter les arnaques

Vous aimerez aussi...