Infographie : Enquête tourisme et écologie


Infographie - Enquête tourisme et écologie

Les confinements et les fermetures de frontières nous ont obligés à repenser notre façon de voyager. Que reste-il de ces réflexions ? Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur le forum routard.com, et nous aussi. 
Nous vous avons donc invité à participer à une grande enquête sur l’écotourisme ou le tourisme vert et vous avez été nombreux à donner votre avis. Voici les résultats de ce sondage. Bonne lecture !

Tourisme et écologie


Le sujet n’est plus une découverte : 98% des interrogés ont déjà entendu parler d’écotourisme ou de tourisme durable.
98% des interrogés sont sensibles à l’impact de leurs vacances sur l’environnement, même s’ils ne mettent pas forcément en pratique des actions concrètes pour le limiter.


Quels changements sont-ils prêts à mettre en place ?

33% ont déjà changé leurs habitudes de voyage et 59% font des efforts dans ce sens.
Les changements les plus faciles à mettre en place sont ceux qui concernent la vie sur le lieu de vacances : privilégier les producteurs locaux (1488 réponses), les moyens de transports propres (1343 réponses), les hébergements (1140 réponses) et les activités à faible impact environnemental (969 réponses).
Renoncer à voyager souvent (505 réponses) et/ou loin (659 réponses), partir plus longtemps (727 réponses), est plus difficilement acceptable même si le choix de moins prendre l’avion (961 réponses) semble faire son chemin.


Quels sont les freins au changement ?

Même si 60% des interrogés se déclarent prêts à payer plus cher leur voyage si cela permet de limiter leur impact écologique, l’argent est, sans surprise, le principal frein au choix de prestations plus durables pour 66% des interrogés. Viennent ensuite le temps (28%) et le souhait de ne pas subir de contraintes pendant les vacances (5%).


Le label vert, une solution ?

75% des interrogés sont (27% tout à fait et 48% plutôt) sensibles aux labels verts ou durables attribués aux prestataires touristiques. 22% y sont peu sensibles et 3% pas du tout.


L’envie de voyager est toujours bien présente, même si le public est bien conscient des problématiques environnementales. Il est prêt à modifier ses habitudes et attend accompagnement et conseils des professionnels du tourisme pour s’engager dans cette voie.


Etude Routard.com menée à bien via un questionnaire auprès d’un échantillon de 2278 internautes du site routard.com entre le 15 février et le 15 mars 2023



Source link

Voir aussi :  Mon Carnet De Voyage - Thailande

Vous aimerez aussi...