l’Indonésie inaugure l’un des TGV les plus rapides du monde


Ouverte depuis le 7 septembre aux trains d’essais, la ligne Jakarta-Bandung démarre son service commercial ce 1er octobre. YASUYOSHI CHIBA / AFP

Avec plusieurs années de retard, l’Indonésie lance ce 1er octobre la première ligne ferroviaire de l’Asie de Sud-Est. Elle relie les deux plus grandes villes du pays en 40 minutes, contre trois heures auparavant.

Il roule jusqu’à 350 km/h, ce qui en fait l’un des trains les plus rapides du monde en exploitation commerciale. Des voyageurs ont pu l’emprunter gratuitement ces dernières semaines lors de journées portes ouvertes. Le TGV indonésien va accueillir ses premiers clients ce dimanche 1er octobre entre la capitale Jakarta et la deuxième plus grande ville du pays, Bandung. Un trajet de 142 km réalisé en seulement 36 minutes sans arrêt ou 46 minutes avec arrêts, contre trois heures actuellement par la ligne classique.

La construction de la ligne à grande vitesse a débuté en 2015 et devait initialement s’achever en 2019. Elle fait partie du grand projet des «Nouvelles routes de la soie» initié par la Chine qui a cofinancé le projet. Les nouveaux TGV indonésiens porteront le nom de WHOOSH, pour «Waktu Hemat, Operasi Optimal, Sistem Handal», ce qui signifie «gain de temps, fonctionnement optimal, système fiable».

L’Indonésie lance l’un des TGV les plus rapides du monde

Accéder au diaporama (5)

Des gares très excentrées

À bord des trains composés de huit voitures, les 600 passagers auront le choix entre trois classes de confort. Si les prix des billets sont officiellement fixés et annoncés le 1er octobre, il faudra compter au minimum 15 € l’aller simple en seconde classe, 18 € en première classe et 28 € en classe affaires. Les réservations pourront se faire en ligne sur le site tiket.com. Seule une dizaine de trajets quotidiens sont assurés lors du lancement, mais la compagnie KCIC prévoit d’augmenter progressivement les fréquences jusqu’à atteindre 68 trajets par jour début 2024.

Voir aussi :  Spot radio Atlas Voyages Thaïlande 2013

Le président indonésien, Joko Widodo, envisage d’étendre la ligne ferroviaire vers l’est de l’île de Java jusqu’aux Surabaya, à 700 km de la capitale, tout en desservant les grandes villes de Kertajati, Yogyakarta, Solo. «Nous voulons encourager les citoyens à délaisser leur voiture au profit des transports en commun de masse afin de réduire les embouteillages et la pollution», a-t-il déclaré lors d’un voyage dans un train d’essai début septembre. Reste qu’une partie des voyageurs risquent de devoir utiliser leur voiture pour rejoindre les nouvelles gares, situées tout de même à une vingtaine de kilomètres des centres-villes.



Source link

Vous aimerez aussi...