Espagne : Gijón, le bijou maritime des Asturies


Espagne - Gijón, le bijou maritime des Asturies

© Ignacio Izquierdo

En partenariat avec Visit Gijón

Envie de découvrir une Espagne hors de sentiers battus, en combinant culture, plage, gastronomie et activités de plein air ? Alors, direction Gijón (prononcer « Rironne »), une ville phare de la côte asturienne, au nord-ouest de la péninsule ibérique. Entièrement tournée vers la mer, cette cité dynamique, héritière de plus de 5 000 ans d’histoire, offre aujourd’hui le visage d’une station balnéaire agréable et vivante.

Si la longue et belle plage de San Lorenzo attire l’œil en arrivant, il faut flâner dans le plus vieux quartier de la ville, Cimavilla, pour découvrir le cœur et l’âme de cet ancien village de pêcheurs. Ruelles et placettes où s’alignent des dizaines de cidreries, façades Art Nouveau, maisons colorées mangées par le sel, vestiges de murailles romaines, palais baroques, immeubles modernes étonnants comme la Laboral Ciudad de la Cultura… Cimavilla forme une joyeuse mosaïque architecturale, où se mêlent aussi les effluves de sardines et de cidre. Un breuvage que la ville célèbre par une route et une fête faisant partie des activités culturelles locales majeures, avec le carnaval Antroxu, la Semana Santa ou le festival du film.

L’autre richesse de Gijón, c’est son littoral avec pas moins d’une dizaine de plages. Parmi elles, on adore celle de San Lorenzo, en plein centre et protégée du vent : c’est à la fois la plus grande et la plus animée. Promeneurs, nageurs et surfeurs se côtoient dans une parfaite osmose, notamment le week-end. Le sentier côtier mène vers les plages plus confidentielles : Rinconín (accessible aux chiens), l’Arbeyal, la belle crique d’Estaño, La Ñora ou encore Peñarrubia et Serín (pour les naturistes). On peut aussi atteindre El Molinón, le plus ancien stade de football du pays.

La plage de Poniente abrite un centre de thalassothérapie, le seul spa d’eau de mer des Asturies, où les enfants trouveront des toboggans et les adultes un agréable circuit bien-être de thalasso. Autre expérience incroyable : dîner sous la mer ou passer une nuit parmi les requins à l’Aquarium de Gijón !

Surf (les vagues de Gijón sont renommées), voile, parapente, montgolfière, golf, skateboard avec vue mer, balades vers la plage et les villages de pêcheurs… Gijón et son environnement marin offrent un terrain de jeu infini, pour toute la famille. Pour une visite apaisante, on file au Jardin botanique de l’Atlantique, un grand parc de 18 hectares où poussent plus de 30 000 plantes de 2 500 espèces différentes, provenant du monde entier.

Des « sentiers verts » permettent de rejoindre les principales attractions de la ville et de ses environs, à pied ou à vélo. En quittant Gijón, on accède ainsi très vite aux paysages sauvages des Asturies, entre vallées, forêts, parcs nationaux et montagnes préservés.

Enfin, après les efforts, le réconfort : la gastronomie des Asturies viendra parfaire votre séjour, puisque c’est l’une des plus réputées d’Espagne ! En dehors des poissons frais et fruits de mer, il faut goûter au fabada (un ragoût de haricots), aux spécialités sucrées de la ville (le riz au lait, la « tarta gijonesa »…) ou encore à l’une des 40 variétés de fromages de la région.

Y aller :
– En avion : l’aéroport des Asturies est à 25 minutes de Gijón. Liaisons aériennes depuis Paris et Bruxelles.
– En train : ligne à grande vitesse Gijón-Madrid (3h30).
– En voiture : 400 km (environ 4h de route) depuis Hendaye.

Plus d’infos sur le net :
Préparez votre prochain séjour à Gijón

Infos destination :
Espagne



Source link

Voir aussi :  TATA ISPROZIVAO VOYAGE-a? *nije trebalo*

Vous aimerez aussi...