Larry, le chat du 10 Downing Street, lui vole la vedette avec cette vidéo


Larry est une véritable star outre-Manche. Il se fait régulièrement photographier devant le 10 Downing Street, comme ici, en août 2022. HOLLIE ADAMS / AFP

Son altercation filmée avec un renard importun a fait le tour des réseaux sociaux, alors que le Royaume-Uni est en pleine crise politique.

C’est l’une des personnalités préférées du Royaume-Uni. En pleine crise politique dans le pays, marqué par la récente démission de la première ministre Liz Truss, il fait de nouveau parler de lui. Larry, le chat locataire du 10 Downing Street, à Londres, a récemment été vu en train de chasser un renard. La séquence, repérée par France Info, qui diffuse des images de Sky News, n’a pas manqué de faire les choux gras dans la presse britannique. Dans cette vidéo, diffusée le 10 octobre dernier, on voit le félin, blanc et tabby, repousser à plusieurs reprises le renard, dans un état de maigreur avancée et peu sûr de lui. L’animal sauvage finit par rebrousser chemin devant l’attitude menaçante du chat.

La vidéo, vue des millions de fois, a interpellé certains observateurs qui y ont vu une allégorie de la crise politique au Royaume-Uni. Mais rappelons qu’à l’époque de cet incident animalier, Liz Truss n’avait pas encore démissionné. Larry voulait-il protéger la Première ministre et l’institution comme il a protégé son domicile de ce renard importun ? Le «soutien» félin n’a semble-t-il pas suffi. La successeure de Boris Johnson a fini par déposer les armes ce 20 octobre.

Larry, une vraie star outre-Manche

La séquence a en tout cas permis de mettre une nouvelle fois en lumière Larry, considéré comme un emblème au Royaume-Uni. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il ne s’agit en aucun cas du chat de Liz Truss : le félin a été «recruté» en 2011 au poste de souricier en chef du Cabinet. Sa mission ? Chasser les rongeurs qui viendraient perturber le bon fonctionnement de la résidence officielle des premiers ministres britanniques.

Voir aussi :  Promo : Air Transat : le Canada à partir de 399 € A/R

Il n’est donc pas rare de le voir en train de rôder autour de la célèbre adresse londonienne. Pour autant, le chat, désormais âgé de 15 ans, ne s’est jamais illustré par ses exploits de chasse. Il est surtout connu pour ses «frasques». Larry a en effet été accusé à de nombreuses reprises d’avoir un «maigre instinct de tueur» et de dormir au lieu d’accomplir son devoir. Surtout, ses altercations avec les autres chats ont fait la une des médias au Royaume-Uni. En témoigne sa rivalité légendaire avec Palmerson, chef souricier au Bureau des affaires étrangères entre 2016 et 2020. En 2016, un journaliste a surpris les deux félins en train de se battre violemment. Résultat : une oreille blessée pour l’un et un collier perdu pour l’autre.

Larry pose avec la première ministre britannique Liz Truss et son homologue danoise Mette Frederiksen, devant le 10 Downing Street, le 1er octobre 2022. Justin TALLIS / AFP

En quelques années, Larry est devenu un incontournable pour les passants et des photographes. Et au-delà de son aspect divertissant, le matou ministériel occupe une fonction diplomatique. Arrivé sous le mandat de David Cameron, il a contribué à humaniser les différents locataires du 10 Downing Street. Sa querelle inattendue avec un renard a aussi quelque peu détourné le regard de la crise qui secoue actuellement le Royaume-Uni. Autant d’atouts qui devraient renforcer l’admiration de ses plus grands fans. Et pour ceux qui voudraient le rencontrer, il est toujours possible de le croiser… non loin de son lieu de travail.

À VOIR AUSSI – Les Londoniens estiment que la démission de Liz Truss était «la bonne chose à faire»



Source link

Vous aimerez aussi...