Les cures du Palazzo Fiuggi, près de Rome, élues «meilleures retraites du monde»


Le Palazzo Fiuggi et sa fastueuse architecture de style Liberty. Palazzo Fiuggi / Photo presse

À 1h15 de la capitale italienne, ce palace historique qui a fait peau neuve fin 2021 vient d’obtenir le titre de «meilleure retraite du monde» lors des World Spa Awards. Nous l’avons visité.

Quelle histoire ! Inauguré en 1913 dans la ville d’eaux de Fiuggi, à un peu plus de 80 kilomètres au sud-est de Rome, ce palace, nommé à l’origine Palazzo della Fonte, a vu défiler au cours du XXe siècle un nombre impressionnant de personnalités. De Vittorio-Emanuele III à Churchill, en passant par le roi Farouk, Picasso, Pirandello, Ingrid Bergman ou Anthony Quinn. Érigé à 700 m d’altitude dans une vallée boisée du Latium au pied des monts Herniques, l’hôtel rivalisait d’élégance avec les grands établissements européens de l’époque.

Rien n’était trop beau : une fastueuse architecture de style Liberty, une salle à manger d’une hauteur sous plafond de 7 mètres ornée de fresques et parée de lustres de Murano exceptionnels, des parquets et marbres de Carrare, un parc de 8 hectares… et une piscine. En 1914, le roi d’Italie y signe la déclaration de neutralité de son pays. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le ­bâtiment est transformé en hôpital, puis en QG des ­Alliés, avant de retrouver son luxe et ses paillettes ­légendaires. Puis la jet-set, toujours versatile, file vers d’autres villé­giatures. Le Grand Hôtel Palazzo della Fonte ­s’endort peu à peu.

Une fontaine vertueuse

La somptueuse piscine de l’établissement. Palazzo Fiuggi / Photo presse

En 2021, coup de théâtre. Le phénix renaît de ses cendres. Sous la houlette de Lorenzo Giannuzzi (qui fut trente ans plus tôt directeur général du palace) et d’investisseurs étrangers (qui ont injecté 32 millions d’euros dans le projet), l’hôtel devient le Palazzo Fiuggi, avec « pour ambition de ­devenir un haut lieu mondial du tourisme de santé, de bien-être et de l’anti-âge Â». Une stratégie payante : il vient d’obtenir le titre de «meilleure retraite du monde» lors des World Spa Awards.

Voir aussi :  Tokyo - Echappées belles

En foulant le sol du palace, on est ­impressionné par la restauration du lieu. L’ancienne salle de bal est devenue le Movement Lab, probablement une des plus belles salles de sport au monde. Les salons de séminaires austères ont été transformés en un gigantesque ­espace dédié au bien-être : une aile médicale (pour les examens, l’accueil par un médecin généraliste, mais aussi pour les consultations avec des spécialistes), un spa (avec salles de soins techniques, holistiques, cosmétiques, et d’hydrothérapie), les bains romains et leur fontaine vertueuse.

Les propriétés curatives de l’eau de Fiuggi connues depuis l’Antiquité avaient déjà convaincu le pape Boniface VIII au Moyen Âge et Michel-Ange à la Renaissance. Dans cet écrin rutilant, on propose des retraites ciblées : anti-âge, minceur, sport, équilibre, renforcement immunitaire… Les nouveautés ? Un programme «post-Covid 19» (12.150 € sur 14 nuits) «pour soutenir et reconstruire un système immunitaire efficace et résistant» après la maladie, et un programme «court» ayurvédique, de trois nuits minimum (1 720 €).

Deux programmes ciblés rajeunissement

Deux programmes sont dédiés à la longévité/rajeunissement de 6 jours : «Complete Life Rewind» (comprenant de la cryothérapie, des supplémentations intraveineuses, des séances de thérapie à l’ozone, des exercices de remise en forme cognitive, des ateliers de sonothérapie…) et «Regenerate» (médicalement plus léger, et moins onéreux). L’approche pluridisciplinaire du Palazzo Fiuggi prend en compte tous les facteurs de la longévité : nutrition, condition physique, état mental (relaxation, qualité du sommeil…) et aspect esthétique. Pour ce dernier point, le spa s’est rapproché d’une marque cosmétique renommée : Dr. Barbara Sturm. Médecin esthétique allemande, le docteur Barbara Sturm a développé plusieurs gammes dont la Super Anti Aging Collection à forte concentration d’ingrédients pour lutter contre les signes visibles du vieillissement.

Voir aussi :  Italie : Venise : une taxe touristique de 5 € dès le printemps 2024

Chaque retraite, quelle que soit sa cible, commence invariablement par des tests de santé (plus ou moins poussés selon le choix du client : bio-Impédancemétrie, Styku – scan 3D du corps -, évaluation Nilas, électrocardiogramme, analyses de sang et d’urine…). Les programmes comprennent une base commune et des soins optionnels (la liste est vertigineuse). Outre cette offre pléthorique de traitements, le point fort du Palazzo Fiuggi est indéniablement la généreuse cuisine « plaisir Â» du chef Heinz Beck (à la tête du premier restaurant étoilé de Rome). Des plats sains et savoureux qui font du bien au corps et au moral.

Palazzo Fiuggi(Tél. : 00 39 0775 766). À partir de 7 650 € la cure «Complete Life Rewind» et 3 950 € la cure «Regenerate». Dans les deux cas, le prix s’entend pour le programme longévité en pension complète pour 6 jours et 7 nuits. Autres cures : à partir de 3 200 € les 7 nuits. Chambres : à partir de 700 € par nuit en occupation double (550 € en simple).



Source link

Vous aimerez aussi...