restaurants, spas, hôtels ou refuges, nos dernières adresses à découvrir


L’altitude débride l’inspiration : la preuve avec notre sélection.

Douillettes, gourmandes ou sportives, parfois les trois en même temps : nos adresses soigneusement sélectionnées des Vosges aux Pyrénées en passant bien sûr par les Alpes, agrémenteront les séjours en montagne.

Pour séjourner

DANS LES VOSGES

À Gérardmer

La superbe vue.
Photo presse

Construite au bord du lac en 1924, La Villa Concorde (La-villa-concorde.fr) retrouve sa superbe : pièces démesurées, vitraux d’époque, cheminées en marbre… Avec 5 suites Art déco et contemporaines, une cuisine équipée, un sauna jacuzzi, une piscine couverte et un parc arboré de 5 000 m2, elle esquisse un séjour d’exception. 4 500 € pour 3 nuits minimum privatisées.

À La Bresse

Un 4 étoiles chic et familial.
Photo presse

À 900 mètres d’altitude, La Cabane du Breuil (Lacabanedubreuil.com), un chalet-hôtel 4 étoiles familial, se fond dans le paysage et fait appel à un savoir-faire local et durable. Les 4 grandes chambres (avec terrasse privative), le spa (sauna, piscine intérieure, soins) comme le restaurant gastronomique de Christophe Poirot ouvrent une parenthèse d’authenticité, de générosité et de bien-être. À partir de 260 € la nuit.

DANS L’AIN

À Cessy

Aux portes de Genève, dans un manoir du XVIIe siècle avec vue sur le Mont-Blanc et le Jura, Roman Levchenko, Vittorio Cammaroto et Stéphanie Burri imaginent Sessius 1622 (Sessius1622.com), un lieu dédié à l’art. Amateurs de meubles design et d’objets de collection, ils garnissent les 2 chambres, 3 suites et le loft de pièces signées Jean Nouvel, Philippe Starck, Carlo Scarpa… et accueillent des artistes en résidence. Passionnés de gastronomie, ils mitonnent des mets de saison et organisent des week-ends avec des chefs renommés et de nouveaux talents. À partir de 180 € la nuit, petit déjeuner inclus.

DANS LES HAUTES-ALPES

À Dormillouse

Un lieu très cosy.
Photo presse

Le Refuge de l’Oncle Émile (Refuge-dormillouse.fr) se blottit dans le seul hameau habité du Parc national des Écrins, à 1 727 mètres d’altitude. Un petit sentier aménagé y conduit en un peu moins d’une heure de marche. La suite ? On vous la laisse vivre : elle est enchantée ! À partir de 79 € la nuit, petit déjeuner inclus.

Voir aussi :  Autour de Paris - Echappées belles

EN HAUTE-SAVOIE

À Flaine

La piscine intérieure.
Photo presse

Le 4 juillet, Belambra (Belambra.fr) inaugure Panorama, son nouveau club 5B. Dans un décor montagne, design et écoresponsable, il renouvelle les vacances familiales formule « all inclusive » avec 2 restaurants, une piscine intérieure, un espace bien-être et les clubs enfants et adolescents. À partir de 336 € par adulte, une semaine en demi-pension.

Pour savourer

EN SAVOIE

À Hauteluce

Parmi les spécialités, les escargots des Orchis au curry vert maison et lait de coco.
Photo presse

Côté cour, l’hostellerie du Mont Blanc, construite à la fin du XIXe siècle, resplendit dans le Beaufortain et au-delà. Côté cœur, en 2018, Hélène Fleury et Benoît Goulard l’investissent comme leur Mont Blanc Restaurant & Goûter (Montblanc-restaurant.com). Depuis, le couple partage ses expériences auprès de chefs étoilés (en Norvège et à Lyon, notamment) dans des accords mets-vins gourmands, audacieux, d’ici et d’ailleurs, où le produit régional est roi. À l’heure du goûter, il se fait (et fait) plaisir avec des pâtisseries maison et de divines surprises. En 2024, Hélène, en salle, et Benoît, en cuisine, sont enfin récompensés d’une étoile au guide Michelin et du prix spécial Passion Dessert. Menu Circus 5 étapes à 100 € ; menu Bélène 7 étapes à 140 €.

À Aix-les-Bains

Dans un ancien garage, à 50 m de la très fréquentée rue de Genève, Alicia Chardon et Florian Braissand, cuisiniers-vignerons de cœur et Savoyards de naissance, dressent La Table Floralie (Latablefloralie.fr). Un restaurant où la vigne et le vin se déclinent à l’infini avec une carte des cépages du terroir à faire pâlir d’envie les étoilés, où la Savoie et la Haute-Savoie sont d’instinct mises à l’honneur dans les assiettes, où, dans une salle à taille humaine (25 couverts), les convives se sentent comme à la maison. À bon vin, point d’enseigne. Menu du marché, à partir de 25 €.

Voir aussi :  زهير زائر ومعاد وفقيه يجود القرآن ما شاء الله مزمار من مزامر داوود

À Valloire

le restaurant se trouve dans un lieu incroyable.
Julien Sebastian

Dans la mythique montée au col du Galibier – une étape décisive du Tour de France, le 2 juillet cette année –, Nicolas et Émilien Grange, père et fils, rouvrent le Galibier 2550, le resto des grandes retrouvailles et des belles échappées avec vue à 360°. Au menu : plats du terroir (poke bowl savoyard, salade Thabor, assiette de charcuterie, sorbet myrtille crème fouettée…) et dîners à thème (reblochonnade, fondue, tartiflette…) pour revigorer les cyclistes et combler les touristes. Une petite boutique permet de repartir la musette pleine de produits régionaux. Plat entre 18 et 22 €.

EN HAUTE-SAVOIE

À Samoëns

Imaginé et conçu en un temps record par Flavio Ricco et Lola Goudenove, un jeune couple formé à l’excellence, Le Lodge s’affiche déjà comme l’adresse bistronomique de la vallée du haut Giffre. « Nos recettes nous correspondent. Elles privilégient la qualité et l’originalité », avancent Flavio et Lola, comme clés de leurs débuts très prometteurs.

À Servoz

Le jeune chef annécien Hugo Lemercier.
SDP

Dans un ancien relais de poste du XVIIIe siècle devenu son Auberge des Gorges (Auberge-des-gorges.com), Hugo Lemercier revient d’un long voyage gastronomique en France et à l’étranger. Riche de multiples expériences, il donne libre cours à sa créativité, réinvente la soupe à l’oignon de son grand-père, prépare la lentille du Chablais en risotto, sublime les poissons du Léman, concocte des desserts à base d’épices indiennes… À la table du jeune Annécien, on se sent extrêmement bien. Menu du marché à partir de 22 €.

Pour s’évader

EN SAVOIE

À La Plagne

Deux cabines – L’acrobate et La funambule – d’Aérolive (Skipass-laplagne.com/fr/aerolive) ouvertes aux quatre vents vous hissent à 3 080 mètres d’altitude ! Instants suspendus face aux glaciers, dans le vide ou presque. Unique au monde. 49 € la montée.

Voir aussi :  Thaïlande : les meilleures crêpes thaïes (rotee) de Krabi

EN HAUTE-SAVOIE

À Évian-les-Bains

Au soleil levant, voir un ballon des Montgolfières du Mont-Blanc (Montgolfieres-du-mont-blanc.fr) se remplir d’air, monter dans la nacelle et décoller du port d’Évian-les-Bains pour 4 heures en apesanteur, livré aux caprices du vent. Le temps de survoler le lac Léman ou de viser le mont Blanc. À partir de 269 €.

DANS LES HAUTES-ALPES

À Vallouise

Vol tout près du Mont Pelvoux.
Roger Van Rijn

Au cœur du Parc national des Écrins, voler tout près du mont Pelvoux, des Bans, du glacier Blanc et autres sommets de plus de 3 000 m, en parapente biplace de Pollen Parapente (Pollenparapente.com). Être 2 h-2 h 30 libre comme un oiseau. Le rêve ! 320 €.

Pour décompresser

EN HAUTE-SAVOIE

À Chamonix

La Piscine intérieure.
Photo presse

Ouvert en décembre 2023, Lykke Hôtel & Spa (Lykkechamonix.com), ancien Mercure, se dote, cet été, d’un spa Cinq Mondes. Avec un sauna extérieur, une piscine intérieure, une salle de fitness, un hammam et 3 cabines de massages pour (re)découvrir les rituels bien-être et beauté des 5 continents.

EN SAVOIE

À Val-d’Isère

La montagne pour seul horizon.
Andy Parant

L’objectif du nouveau rituel « Signature Reconnexion » du spa du Refuge
de Solaise (Lerefuge-valdisere.com) ? Revenir à soi et à la nature. Soit, en une demi-journée, plonger dans un bain polaire, (re)découvrir le massage des cimes, la réflexologie plantaire, s’abreuver de thé et d’élixirs… À 2 551 mètres d’altitude, avec la montagne pour seul horizon.


En vidéo – Dans les pas d’un baliseur de sentiers de randonnée



Source link

Vous aimerez aussi...